La crise appauvrit les pays pauvres

Publié le 06/10/2009 à 15:52

La crise appauvrit les pays pauvres

Publié le 06/10/2009 à 15:52

Par Olivier Schmouker

La survie économique de nombre de pays pauvres dépend des exportations. Photo : Bloomberg.

Dans les pays pauvres, les revenus tirés des exportations ont chuté de 32%, soit de 27 milliards de dollars américains, durant le premier semestre de 2009. Or, ces revenus permettent en grande partie la survie économique de ces pays…


Ainsi, les exportations ont dégringolé en valeur de 44% durant les six premiers mois de l’année dans les 49 pays les plus pauvres du monde, selon un rapport du Centre du commerce international, une agence conjointe de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et des Nations-unies.


Ceux qui souffrent le plus sont les pays d'Afrique sub-saharienne, leurs exportations ayant plongé de 49% au premier semestre, en glissement annuel.


Comment expliquer une telle chute ? En grande partie par la récession mondiale.


Des pays émergents tels que la Chine et le Brésil ne prennent pas le relais du ralentissement du commerce des pays développés avec les pays pauvres.


De fait, la part des exportations des pays pauvres vers ces pays émergents avait bondi entre 2001 et 2008, passant de 12 à 31%, suivant en cela le boom de la demande de matières premières.


Mais depuis le début de 2009, le Brésil et la Chine ont diminué leurs importations de 58% en provenance des pays les moins avancés. Une baisse nettement plus importante que celle des pays OCDE (-24%).


Ces baisses concernent surtout le secteur des ressources naturelles, comme le pétrole et les minerais.


Avec AFP.


EN SAVOIR PLUS :


Consultez le rapport du Centre (PDF)


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Inquiétants, les tarifs de Trump?

BLOGUE INVITÉ. Trump effraie plus d'un investisseur avec son attitude belligérante envers la Chine.

Les moteurs de l'économie mondiale sont en train de caler

09/04/2019 | François Normand

L’économie mondiale est en train d’entrer dans un «ralentissement synchronisé», augmentant le risque d’une récession.

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour à 10:53 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.