L'endettement des Québécois explose

Publié le 05/02/2013 à 07:16, mis à jour le 05/02/2013 à 08:06

L'endettement des Québécois explose

Publié le 05/02/2013 à 07:16, mis à jour le 05/02/2013 à 08:06

Par Stéphane Rolland

L’endettement des Québécois a littéralement explosé en 2012, selon une étude de l’agence de crédit TransUnion, dévoilée mardi. Excluant la dette hypothécaire, les Québécois voient leur passif augmenter de 9,4% tandis que les Canadiens terminent l’année plus endettés qu’ils ne l’ont jamais été.

La dette moyenne du consommateur québécois a progressé de 9,4% à 20 102 $ en 2012. Durant le quatrième trimestre, cette dette a augmenté de 4,8%.

En comparaison, l’indice de référence utilisé par la Banque du Canada pour mesurer l’inflation a avancé de 1,1% en 2012.

L’Alberta est la seule province où les résidents ont augmenté plus rapidement leur passif avec une croissance de 11,2% en 2012, dont presque la totalité a été contractée au quatrième trimestre.

Le Québec demeure tout de même la province où l’on enregistre le moins de manquements aux paiements des dettes.

PLUS: Les Québécois épargneront le moins au pays en 2013

Comme les Canadiens, les Québécois s’endettent rapidement, mais le poids de leur passif demeure moins lourd en comparaison de leur revenu. En incluant la dette hypothécaire, les dettes des ménages canadiens avoisinent les 164% de leur revenu disponible tandis qu’il se situe à 140% du revenu disponible au Québec, selon une étude publiée en décembre par Desjardins.

Au Canada

Les Canadiens de toutes les régions ont accru leur endettement, malgré les nombreux appels à la prudence. La dette moyenne du consommateur canadien a augmenté de 6% pour s’établir à 27 485$. Au cours du quatrième trimestre, le passif, pour sa part, a progressé de 2,7%.

« La progression d’une année à l’autre est inquiétante, affirme Thomas Higgins, vice-président chez TransUnion. Le poids de la dette des Canadiens s’est accru de 1 500$. »

L’étude de TransUnion vient ainsi contredire la tendance d’un ralentissement de la croissance du passif des particuliers. La croissance annuelle de la taille de la dette était passée de 8,9% en 2009 à 1% en 2011 pour finalement rebondir en 2012.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Plus de propriétaires incapables de payer leurs taxes

04/06/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. En 2018, 9139 propriétés ont été grevées d'un avis de vente pour défaut de paiement de l'impôt foncier.

Comment définir le risque?

BLOGUE INVITÉ. Parfois, ce qui compte vraiment n’est pas toujours facile à comptabiliser!

À la une

Le Québec à l'origine de l'aluminium «vert»

17/06/2019 | Siham Lebiad

De l’aluminium non polluant «made in Québec» d’ici 2024? C’est le pari que s’est donné l’entreprise Elysis.

L'accès à la propriété s'améliore après un recul notable en 2018

17/06/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. En 2018, l'accès à la propriété a atteint un creux en 7 ans au Québec

Ottawa précise les modalités de son programme d'aide d'accession à la propriété

17/06/2019 | Martin Jolicoeur

Les prêts seront remboursables, sans intérêt, et modulables en fonction des variations de valeur de la propriété.