Fed: un taux quasi nul jusqu’à la fin 2014

Publié le 25/01/2012 à 13:43, mis à jour le 25/01/2012 à 17:17

Fed: un taux quasi nul jusqu’à la fin 2014

Publié le 25/01/2012 à 13:43, mis à jour le 25/01/2012 à 17:17

Par AFP

Photo : Bloomberg

La banque centrale des États-Unis (Fed) a confirmé mercredi le cap de sa politique monétaire et a promis le maintien d'une ligne "hautement accommodante" à l'avenir, passant par celui d'un taux directeur "exceptionnellement bas" jusque "fin 2014 au moins".

Lire aussi :

Crise en Europe: la Fed ne veut pas prêter au FMI

La Fed pourrait racheter de nouveaux titres sur les marchés

La croissance économique continue de progresser de façon "modérée" en dépit du ralentissement de l'économie mondiale, note le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) dans un communiqué publié à l'issue de deux jours de réunion à Washington.

La Fed, qui s'inquiète toujours des conséquences éventuelles des "tensions sur les marchés financiers mondiaux" (allusion à l'Europe), n'a guère modifié son appréciation sur la conjoncture par rapport au mois de décembre, si ce n'est qu'elle dit craindre désormais que l'inflation ne tombe à des niveaux qu'elle juge trop faibles dans les trimestres à venir.

Plus de deux ans et demi après le début de la reprise, le FOMC dresse le portrait d'une économie américaine encore très faible: si la consommation des ménages continue de "progresser", "la croissance de l'investissement des entreprises a ralenti", le secteur du logement reste déprimé, et le taux de chômage reste "élevé", à 8,5%.

Pour assurer sa double mission (stabilité des prix et plein emploi), le Comité indique qu'il "prévoit de maintenir une orientation hautement accommodante pour sa politique monétaire" pour une durée qu'il ne précise pas. Le FOMC confirme le maintien du taux directeur quasi nul de la Fed.

Celui-ci reste dans la marge de fluctuation de 0 à 0,25% qui lui est assigné depuis plus de trois ans, et le Comité indique désormais qu'il table sur le maintien d'un taux "exceptionnellement bas [...] jusque fin 2014 au moins", et non plus seulement jusque mi-2013, comme c'était encore le cas en décembre.

La Fed confirme également la poursuite de ses autres mesures de politique monétaire non conventionnelles, décidées en septembre et destinées à faire baisser encore un peu plus les taux d'intérêt à long terme, le taux directeur déterminant, lui, le taux du marché interbancaire au jour le jour.

Le communiqué précise qu'un des membres du FOMC, Jeffrey Lacker, a voté contre la décision retenue par le Comité, car il souhaite que la Fed ne donne pas d'indication sur la période pendant laquelle elle compte maintenir son taux directeur très bas.

À la une

Saga Gildan: les membres du CA démissionnent et le PDG quitte ses fonctions

L'entreprise a aussi fait savoir que le conseil sortant a mis fin aux discussions entourant le processus de vente.

Gildan, une saga qui mérite l'attention de nos leaders politiques et économiques

22/12/2023 | Jean-Paul Gagné

ANALYSE. Cela risque d’avoir des répercussions importantes pour ses employés, ses actionnaires... et pour Montréal.

Bourse: ce que les investisseurs doivent retenir du conflit qui secoue Gildan

26/01/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Ou comment les investisseurs devraient analyser un conflit à la haute direction d'une entreprise comme Gildan?