Titres en action: Air Canada, Apple, HSBC, Pier 1...

Publié le 18/02/2020 à 06:52

Titres en action: Air Canada, Apple, HSBC, Pier 1...

Publié le 18/02/2020 à 06:52

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Air Canada (AC, 43,56$) prévient que sa performance financière du premier trimestre de l’exercice 2020 pourrait être ralentie par le maintien au sol de sa flotte d’avions Boeing 737 MAX, par la suspension de vols vers la Chine continentale frappée par le virus Covid-19 et par une hausse prévue des coûts de maintenance et des pensions. Le transporteur aérien basé à Montréal prévoit que son bénéfice net par rapport au premier trimestre de 2019 sera inférieur d’environ 200 millions $, avant impôts et dotations aux amortissements Pour le quatrième trimestre de 2019, Air Canada rapporte un bénéfice de 152 millions $, soit un bénéfice dilué par action de 0,56 $, contre une perte nette de 360 millions $, soit une perte diluée par action de 1,33 $, au quatrième trimestre de 2018.

 

Apple(AAPL, 324,95$US) a averti les investisseurs, lundi, qu'elle ne serait pas en mesure d'atteindre ses cibles financières au deuxième trimestre en raison de l'épidémie de coronavirus en Chine, qui l'a forcée à réduire sa production de téléphones iPhone. La société de Cupertino, en Californie, a indiqué lundi que toutes ses installations de fabrication de iPhone se trouvaient à l'extérieur de la province de Hubei, et qu'elles avaient toutes rouvert leurs portes. Cependant, la production y reprend lentement, a-t-elle précisé. Selon Apple, la demande pour les iPhone est également à la baisse en Chine, en raison de la fermeture de certains de ses magasins de vente au détail ou d'une réduction des heures d'ouverture. Le 28 janvier, Apple avait dit s'attendre à ce que ses revenus du deuxième trimestre s'établissent entre 63 milliards $ US et 67 milliards $ US. Son deuxième trimestre se terminera le 30 mars. Apple a ajouté que la situation évoluait et qu'elle fournirait plus d'information lors de sa prochaine conférence téléphonique trimestrielle, en avril.

Le géant bancaire HSBC(HSBC, 37,94$US) a dévoilé mardi une radicale réorganisation impliquant la suppression de 35 000 emplois en trois ans et une sévère réduction de voilure aux Etats-Unis et en Europe, après avoir essuyé une chute de ses profits en 2019. Basé à Londres mais actif à travers le monde et particulièrement en Asie, le groupe, déjà engagé dans un vaste plan de réduction de coûts, prévoit désormais de réduire ses effectifs totaux de pratiquement 15%. «Nous nous attendons à ce que nos effectifs actuels de 235.000 personnes diminuent pour être plus proches de 200.000 employés en 2022», a indiqué lors d'une conférence téléphonique le directeur général par intérim Noel Quinn. Le groupe avait déjà engagé l'an dernier la suppression de 2% de ses effectifs, soit 4700 postes. Dans le même temps, HSBC a esquissé les contours d'une réorganisation de vaste ampleur, qui devrait se traduire par un recentrage en Asie et au Moyen-Orient, jugés plus rentables, au détriment des activités de banque d'investissement en Europe et aux États-Unis. «Nous projetons de réduire notre capital et nos coûts dans les activités aux performances décevantes, afin d'être en mesure de poursuivre les investissements dans celles dotées de plus solides perspectives de rendements et de croissance», insiste la banque.

Le détaillant d'articles de maison Pier 1 Imports(PIR, 3,56$US) a annoncé lundi s'être placé sous la protection de la loi contre la faillite aux États-Unis et a précisé avoir l'intention de fermer tous ses magasins canadiens dans le cadre de son processus de restructuration. La société établie au Texas a été confrontée à la concurrence accrue de la part de détaillants en ligne abordables comme Wayfair. Pier 1 a indiqué qu'elle se mettait à la recherche d'un acheteur et qu'elle avait fixé la date limite pour recevoir des offres au 23 mars. La société avait annoncé le mois dernier qu'elle fermerait 450 magasins. Le site web canadien de Pier 1 affiche maintenant un court communiqué annonçant les fermetures et remerciant les clients de leur fidélité. Le détaillant a aussi entamé une procédure au Canada pour se protéger de ses créanciers. Le cabinet Osler, Hoskin & Harcourt LLP agit à titre de conseiller juridique canadien.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: une annonce de la Fed fait monter Wall Street

Mis à jour à 11:45 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Elle a annoncé des mesures supplémentaires pour soutenir l'économie américaine.

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed?

À la une

En mars le taux de chômage enregistre sa plus forte hausse

Mis à jour à 09:35 | La Presse Canadienne

L’économie canadienne a perdu 1 011 000 emplois en mars.

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed?

COVID-19: préparer le rebond

BLOGUE INVITÉ. Le revers, aussi brutal soit-il, peut vous permettre de rebondir et de revenir plus fort.