Titres en action: Google, Rio Tinto, Nissan

Publié le 19/06/2020 à 08:57, mis à jour le 19/06/2020 à 09:17

Titres en action: Google, Rio Tinto, Nissan

Publié le 19/06/2020 à 08:57, mis à jour le 19/06/2020 à 09:17

Par AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

Google (GOOGL, 1 434,124US) a annoncé jeudi 200 millions de crédits publicitaires pour les ONG, portant le total pour 2020 à 1 milliard de dollars, afin d'aider les associations à lever des fonds, notamment dans les domaines de la santé et de l'injustice raciale. Le géant de la recherche sur internet a fait le constat de l'explosion des besoins des organisations combinée à l'assèchement des dons. Les associations tentent en effet de faire face aux effets dévastateurs de la pandémie de Covid-19 sur la santé des 8 millions de personnes contaminées, mais aussi sur d'autres problèmes de société, des violences domestiques à la santé mentale des personnes vulnérables. À la crise sanitaire s'ajoute la prise de conscience aux Etats-Unis et ailleurs du racisme systémique à l'égard des personnes noires et racisées. Fin mars, le groupe californien avait déjà consacré 600 millions de dollars aux institutions de santé et aux PME, pour qu'elles puissent continuer à communiquer avec les citoyens et les consommateurs malgré la distanciation sociale. Les 200 millions supplémentaires de crédits décidés jeudi seront attribués aux associations qui s'occupent de la reprise, notamment dans les économies les plus touchées, ainsi qu'à des organisations de lutte contre les inégalités raciales dans le monde.

 

Le géant minier anglo-australien Rio Tinto (RIO, 56,13$US) a annoncé vendredi qu'il ouvrait une enquête après la destruction, destinée à agrandir une mine de fer, d'un site qui fut habité par des Aborigènes il y a plus de 46 000 ans. Lors de cette annonce, le président de Rio Tinto, Simon Thompson, a présenté des excuses officielles à la communauté aborigène pour la destruction, le 24 mai, à l'explosif de la grotte de Juukan Gorge, en Australie occidentale. M. Thompson a indiqué que cette enquête se fera en collaboration avec les communautés autochtones du PKKP (Puutu Kunti Kurrama and Pinikura People, ndlr) propriétaires traditionnels du site. Le rapport final sera publié d'ici octobre, a précisé la compagnie. Dans un premier temps, Rio Tinto avait soutenu que cette destruction était conforme aux autorisations délivrées par le gouvernement de l'État en 2013. L'indignation provoquée, au sein de la communauté aborigène par ce dynamitage, a cependant conduit la compagnie à présenter ses excuses et à annoncer l'ouverture d'une enquête. Un an seulement après l'approbation du dynamitage, des fouilles archéologiques dans l'un des abris avaient mis au jour le plus ancien exemple connu d'outils en os en Australie -- un os de kangourou affûté datant de 28 000 ans -- et une tresse de cheveux vieille de 4 000 ans qui aurait été portée comme ceinture.

 

Le constructeur automobile japonais Nissan (NSANY, 7,88$US), allié au français Renault et à son compatriote Mitsubishi Motors, a annoncé vendredi son intention de développer des batteries de nouvelle génération pour ses véhicules électriques en collaboration avec un spécialiste chinois du secteur, Sunwoda. «Les deux sociétés vont aussi discuter du développement d'un système de production efficace pour garantir une quantité stable des batteries développées en commun», selon le communiqué de Nissan. Nissan et Sunwoda espèrent parvenir à un accord définitif d'ici la fin de l'année, est-il encore précisé. Sunwoda est un groupe chinois fabriquant des batteries lithium-ion pour l'automobile comme pour des produits électroniques grand public (smartphones, ordinateurs portables, etc.). À la différence des grands groupes automobiles intégrés, l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors est un attelage unique d'entreprises indépendantes, qui par conséquent peuvent nouer séparément des partenariats avec des tiers. La nouvelle stratégie de l'alliance, dévoilée fin mai, vise toutefois à resserrer les liens de ses trois membres, tant sur la recherche-développement que sur la production, afin de dégager davantage de synergies.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Alithya, Transcontinental et Transat AT

11/06/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Alithya, Transcontinental et Transat AT? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Uber, Empire, Transcontinental, Osisko, Vinci

Mis à jour le 15/01/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Microsoft, Netflix, Rio Tinto...
Mis à jour le 11/09/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Empire, Roots, Enbridge, Under Armour...
Mis à jour le 10/09/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: TC Transcontinental, Boeing, Disney, Tiffany...
Mis à jour le 09/09/2020 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Seuls les fous ne changent jamais d'idée

18/06/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Warren Buffett est un bon exemple d'investisseur qui a su s'adapter au fil des années.

Le suspense persiste autour de Lithium Amérique du Nord

18/06/2021 | François Normand

Un juge de la Cour supérieure du Québec a reporté de 10 jours l'audience pour déterminer l'avenir de la minière.

Ça gonfle chez Pelican

18/06/2021 | Emmanuel Martinez

Le fabricant de kayak Pelican International a mis la main cette semaine sur Advanced Elements.