Initiés: le pdg de Junex redevient actionnaire, après cinq ans

Publié le 15/01/2016 à 06:00

Initiés: le pdg de Junex redevient actionnaire, après cinq ans

Publié le 15/01/2016 à 06:00

Par Stéphane Rolland

Photo Bloomberg.

Les déclarations d’initiés permettent de savoir ce que font les dirigeants des sociétés inscrites en Bourse avec leurs actions. Bien que des raisons personnelles puissent expliquer les transactions, certains investisseurs les analysent pour orienter leurs décisions de placement. Voici quelques transactions récentes dignes de mention.




Junex: le pdg revient dans l’actionnariat


Près de cinq ans après avoir vendu toutes ses actions, le grand patron de Junex (Tor., JNX.V) reprend une participation dans la pétrolière québécoise alors que le prix du baril du pétrole teste de nouveaux creux historiques.


L’investissement de Peter Dorrins, le pdg de Junex, est de 3775$. Il a acheté 10 000 actions à un prix variant entre 37,5 cents et 38 cents, le 12 janvier dernier. M. Dorrins avait liquidé toutes ses actions en juillet 2010, selon les documents réglementaires. L’action de Junex se trouve à un creux depuis décembre 2014.


Junex évalue le potentiel d’un gisement en Gaspésie. Elle a d’ailleurs réussi à pomper du pétrole dans le puits Galt 4. Elle pourrait également exploiter des puits sur l’île d’Anticosti, mais le projet est sur la glace. La direction attend de trouver un autre partenaire financier, une recherche difficile compte tenu du désamour des investisseurs pour le pétrole. Elle attend également de voir l’issue des recherches de Pétrolia (Tor., PEA) sur l’île. En décembre, le premier ministre Philippe Couillard a soufflé le doute sur l’appui du gouvernement au développement de l’industrie pétrolière à Anticosti, lors d’une entrevue radiophonique.


Un administrateur achète du BRP


Un administrateur de BRP (Tor. DOO) achète des actions tandis que le titre se trouve à un creux depuis son introduction en Bourse de mai 2013.


Michael Hanley a acheté près de 47 000$ en actions du fabricant de véhicules récréatifs. Il a mis la main sur 2500 actions à un prix de 18,88$, le 8 janvier dernier.


Le titre de la société est sous pression tandis que les analystes se questionnent sur les ventes futures de l'entreprise.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.