Titres en action: Shopify, Huawei, Ericsson, Boeing...

Publié le 19/03/2019 à 07:00, mis à jour le 19/03/2019 à 15:15

Titres en action: Shopify, Huawei, Ericsson, Boeing...

Publié le 19/03/2019 à 07:00, mis à jour le 19/03/2019 à 15:15

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

La coqueluche canadienne du commerce en ligne Shopify (SHOP,268,43$) perd quelques plumes en Bourse parce que le géant Facebook offre une bouton d’achat directement sur Instagram qui pourrait lui ravir des parts de marché, estime Ross MacMillan, de RBC Marchés des capitaux. En cliquant sur un article visionné sur Instagram, les 130 millions d’utilisateurs pouvaient déjà en voir le prix, mais ils peuvent dorénavant en faire l’achat à l’aide de cartes de crédit ou PayPal sans quitter l’application. Facebook aurait conclu des ententes avec 20 grandes marques, dont Adidas, H&M et Kylie Cosmetics, pour lancer cette fonctionnalité qui contourne le cybermarché de Shopify. L’action de la société d’Ottawa a fléchi de 4% depuis son sommet annuel.

L'Allemagne a lancé mardi les enchères pour l'octroi des chantiers de sa future 5G, sans exclure les équipementiers chinois comme Huawei, malgré les menaces de Washington de revoir la coopération sécuritaire transatlantique. «Huawei est un équipementier important, déjà présent dans nos précédents réseaux, il sera difficile de se passer de telles entreprises et ce n'est pas du tout ce que nous voulons», a souligné Jochen Homann, président de l'agence fédérale des réseaux à la télévision publique. Huawei ne peut prétendre à aucun des blocs, mais en tant qu'équipementier - comme son concurrent le chinois ZTE - il fournit déjà à ces opérateurs des infrastructures, notamment des antennes, et compte bien continuer avec l'avènement de la 5G. Du fait de son avance technologique, le géant chinois est devenu un leader incontestable de la nouvelle génération ultrarapide de l'Internet mobile. Et se passer de son expertise risque de freiner le développement de cette technologie cruciale en Europe.

Le plus grand opérateur télécoms danois, TDC, a pour sa part annoncé avoir choisi l'équipementier suédois Ericsson pour déployer la 5G dans le pays, écartant le géant chinois Huawei accusé par Washington d'espionnage au profit de Pékin. «TDC a choisi Ericsson pour construire et déployer le réseau 5G», a déclaré la directrice-générale du groupe Allison Kirkby dans un communiqué publié lundi soir. Le texte ne mentionne pas Huawei, qui équipait l'actuel réseau de TDC depuis 2014. «Au cours de l'année écoulée, TDC a négocié avec plusieurs fournisseurs au sujet du prochain déploiement de la 5G», est-il toutefois précisé. L'accord entre TDC et Ericsson, dont le montant n'a pas été dévoilé, débute le 1er avril 2019 et se poursuit jusqu'à la fin 2023. TDC estime pouvoir offrir la 5G à ses clients d'ici fin 2020.

Le patron de Boeing(BA, 372,28$US) a publié lundi un long message écrit et en vidéo pour tenter de rassurer ses clients --les compagnies aériennes-- et leurs passagers sur l'engagement du géant de l'aéronautique en matière de sécurité aérienne. Veste bleu marine, chemise bleu clair, pas de cravate et sur fond de maquettes des appareils du constructeur, Dennis Muilenburg a choisi la sobriété pour réaffirmer que «la sécurité (était) au coeur de qui nous sommes chez Boeing; assurer des vols sûrs et fiables sur nos appareils est une valeur bien établie et un engagement envers tout le monde». Le géant de l'aéronautique est dans la tourmente depuis l'accident d'un 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines le 10 mars qui a fait 157 morts, un peu plus de quatre mois seulement après celui d'un appareil du même type de la compagnie indonésienne Lion Air, en octobre, qui tué 189 personnes. Les similitudes entre les deux accidents peuvent laisser penser que Boeing a tardé à corriger un système d'assistance au vol connu sous l'acronyme de MCAS et destiné à empêcher l'avion de «décrocher», c'est-à-dire de chuter faute de portance suffisante.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

Sur le même sujet

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

22/06/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Titres en action: Slack, Walmart, Google...

Mis à jour le 21/06/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION À surveiller: Groupe BMTC, CAE et AGF
20/06/2019 | Jean Gagnon
Titres en action: Oracle, Alphabet, Facebook...
Mis à jour le 20/06/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Titres en action: David's Tea, Alithyia, Airbus, Boeing, Adidas...
Mis à jour le 19/06/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bombardier: «c'est la fin d'une époque et c’est extrêmement malheureux»

25/06/2019 | Martin Jolicoeur

Tandis que les marchés accueillent favorablement la vente à Mitsubishi, les employés cachent mal leur déception.

Bombardier vend son programme d'avions régionaux à Mitsubishi

Mis à jour le 25/06/2019 | Julien Arsenault, PC

Ce serait la dernière étape de la transformation de Bombardier dans le secteur aéronautique selon Alain Bellemare.

La Fed réfléchit à une éventuelle baisse des taux d'intérêt

25/06/2019 | AFP

Depuis mai dernier, « le tableau a changé », explique le président de la Banque centrale.