Bourse: Bombardier repasse dans le vert pour 2017; Freshii a cédé 35%

Publié le 26/09/2017 à 09:54, mis à jour le 26/09/2017 à 16:50

Bourse: Bombardier repasse dans le vert pour 2017; Freshii a cédé 35%

Publié le 26/09/2017 à 09:54, mis à jour le 26/09/2017 à 16:50

Par lesaffaires.com

(Getty)

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mardi, entre le rebond du secteur technologique et une intervention nuancée de la présidente de la banque centrale américaine (Fed): le Dow Jones a cédé 0,05% tandis que le Nasdaq a gagné 0,15%.

Les indices, après un début de séance nettement dans le vert, se sont stabilisés un peu au-dessus de l'équilibre avant de perdre de l'élan en toute fin de journée. Ils ont été soutenus par le rebond de plusieurs grands noms de la technologie, qui regagnaient du terrain après une séance difficile.

Facebook est ainsi monté de 0,82% au lendemain de sa pire séance depuis novembre 2016. Apple, qui avait perdu plus de 5% au cours des quatre dernières séances, a gagné 1,72%.

L'indice regroupant les valeurs du secteur au sein du S&P 500 a terminé en hausse de 0,40%, enregistrant la plus forte avancée.

À Toronto, l'action de Bombardier (Tor., BBD.B) a soudainement bondi en cours de séance. Décision américaine, Chine, Siemens? Il s'est passé de toute évidence quelque chose sur le marché financier... L'action du constructeur montréalais a décrit en session un mouvement de hausse qu'il n'avait plus connu depuis au moins 1 an, avant de clôturer à 2,27$. L'envolée du jour permet au titre de repasser en positif pour sa performance de l'année en cours (+5,09%). 

Importante journée: Desjardins Marché des capitaux renouvelle une recommandation d'achat sur Bombardier. Le Département du commerce américain doit faire connaître aujourd'hui les droits compensatoires préliminaires qui seront imposés sur le CSeries. Benoît Poirier rappelle qu'il s'agit d'une décision préliminaire et que c'est la US International Trade Commission qui déterminera les droits finaux en février 2018. Il souligne que si le gouvernement impose des droits, Boeing devra prouver qu'elle a subi des dommages à la suite de la commande de Delta.

L'action de Freshii s'est effondrée de 35% (lire ci-dessous).

Voici l'état de la situation

S&P/TSX -0,27% à 15474 points
S&P 500 +0,01%
 à 2496 points
Dow Jones -0,05% à 22284 points
Nasdaq +0,15% 6376 points
Dollar canadien -0,16% à 0,8097$US
Once d'or -0,99% à 1298$US
Baril de pétrole WTI -0,59% à 51,91$US

Le marché a par ailleurs accueilli prudemment une nouvelle intervention de la présidente de la Fed, Janet Yellen.

Tout en restant persuadée que le faible niveau de l'inflation était "probablement temporaire", Mme Yellen a reconnu qu'elle et ses confrères de la Fed avaient peut-être "mal jugé" les raisons de ce phénomène. 

"Le marché semble avoir interprété ses propos comme si la Fed se laissait la possibilité de dire que ses calculs n'étaient pas corrects et laissait ainsi la porte ouverte au maintien d'une politique monétaire accommodante", a estimé Maris Ogg de Tower Bridge Advisors. 

Après avoir modestement relevé les taux d'intérêt à trois reprises depuis l'élection de Donald Trump en novembre 2016, la Fed prévoit pour l'instant de les relever encore une fois cette année.

Les tensions entre Washington et Pyongyang sont aussi restés à l'esprit des investisseurs. "Tant que la situation n'évoluera pas vers une solution plus définitive, qu'elle soit diplomatique ou militaire, la menace de ce conflit continuera à planer sur les marchés", a estimé Peter Cardillo de First Standard Financial.

Titres en actions

Sabahat Khan, de RBC Marchés des capitaux, fait passer sa cible pour le titre de la chaîne de restaurants santé Freshii(FRII, 8,86$) de 12$ à 8$, et sa recommandation de surperformance à neutre. La chaîne qui est entrée en Bourse récemment a révisé à la baisse ses prévisions de croissance et d'expansion de son réseau. L'analyste souligne que l'entreprise a diminué de 40% le nombre d'établissements qu'elle prévoyait ouvrir pour l'exercice 2017, ainsi que de 4-5% pour les deux exercices subséquents. L'analyste a abaissé ses prévisions de revenus et accorde désormais au titre un ratio cours/bénéfice inférieur. Le titre se négociait déjà à un multiple inférieur à celui des chaînes de restauration rapide. Lisez la récente chronique de Yannick Clérouin qui traite de Freshii, Ne faites pas comme ma belle-mère avec les Goodfood de ce monde.

Oh là là! De son côté, Marchés mondiaux CIBC abaisse à neutre sa recommandation sur le titre. La société de restaurants annonce qu'elle n'a ouvert aucun nouvel établissement au net au cours du troisième trimestre, alors que la maison en attendait 28. Bien que 21 restos aient été ouverts, elle en a fermé 4 et la fin d'un partenariat avec Target en a aussi retranché 17.

Benoit Poirier, de Desjardins Marchés des capitaux, surveillera de près une transaction survenue dans le marché britannique des pièces automobiles où Uni-Sélect(UNS, 27,40$) a récemment conclu une importante acquisition. Genuine Parts(NY, GPC) a annoncé l’achat du distributeur Alliance Automotive Group pour 2G$US. L’analyste va suivre les résultats de cette transaction afin de déterminer si elle accroîtra la concurrence dans ce nouveau marché-clé pour la société bouchervilloise.

Brian Tunick, de RBC Marchés des capitaux, réitère sa recommandation surperformance et sa cible de 33$ pour le titre d’une des récentes recrues de la Bourse de Toronto, Canada Goose Holdings(Tor., GOOS). L’analyste dit s’attendre à ce que la croissance des ventes du fabricant de manteaux demeure forte, notamment grâce aux nouveaux produits qui ont été présentés. Nous entrons dans la période la plus importante de l’année pour Canada Goose, celle-ci générant 80%/100% de ses revenus/bénéfices au cours des trimestres de septembre et de décembre. Le titre n’est pas donné, mais l’analyste voit plusieurs facteurs catalystes pour alimenter son envol.

La firme de rapport de crédit Equifax (NY, EFX) a montré la porte à son patron Richard Smith, dans la foulée d'une brèche de données qui a compromis les informations confidentielles de quelque 143 millions d'Américains. La décision annoncée mardi survient après que des pirates informatiques eurent exploité une faille logicielle que la compagnie avait omis de combler pour s'approprier les numéros d'assurance sociale, les dates de naissance et d'autres données essentielles à la prévention du vol d'identité.

M. Smith était à la tête d'Equifax depuis 2005. Paulino do Rego Barros fils a été nommé pdg intérimaire. Même si plusieurs analystes applaudissaient la performance d'Equifax sous M. Smith, son équipe et lui avaient été critiqués pour une sécurité insuffisante et leur réponse à l'attaque informatique. Le départ de M. Smith survient après les retraites inattendues du chef de la sécurité d'Equifax et du responsable technologique de la compagnie.

SNC-Lavalin (SNC, 56,16$): vers un accord de poursuites suspendues? Financière Banque Nationale renouvelle une recommandation «surperformance». Le gouvernement du Canada vient d'amorcer une consultation pour l'implantation d'un régime où il lui serait possible de signer des accords de poursuites suspendues (Deferred Prosecution Agreement). Les consultations doivent s'étendre jusqu'au 17 novembre.

Apple, qui avait perdu plus de 5% au cours des quatre séances précédentes, se reprenait et montait de 1,36% à 152,60 dollars.

Red Hat, l'éditeur de logiciels libres comme Linux, montait de 3,70% à 109,68 dollars après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et la révision à la hausse de ses prévisions annuelles.

L'équipementier sportif Nike publiera ses résultats après la clôture.

Le géant chinois de la distribution en ligne Alibaba, coté à New York, prenait 0,68% à 170,74 dollars. Le groupe a pris le contrôle pour 807 millions de dollars d'une société spécialisée dans la logistique, Cainiao Network, et a fait part de son intention de dépenser plus de 15 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années pour étendre son réseau logistique.

 

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

À la une

Importante brèche de sécurité chez Desjardins

Mis à jour il y a 0 minutes | Denis Lalonde

Les renseignements personnels de 2,9 millions de membres ont été communiqués à des personnes extérieures à Desjardins.

Slack entre en Bourse jeudi, à 38,50$US

Mis à jour à 12:12 | AFP

La valorisation de Slack a bondi en quelques mois, passant de 7 à 17 milliards de dollars US depuis 2018.

Les enseignements de «mes» hommes d'honneur

BLOGUE INVITÉ. Voici quatre enseignements qui ont su inspirer mon parcours entrepreneurial.