Amaya abaisse ses prévisions, le titre plonge

Publié le 10/11/2015 à 11:13

Amaya abaisse ses prévisions, le titre plonge

Publié le 10/11/2015 à 11:13

Par lesaffaires.com

Le titre du spécialiste des jeux de hasard en ligne Groupe de jeux Amaya(Tor., AYA) chute de plus du quart mardi matin, après que la société a dévoilé des résultats inférieurs aux prévisions et abaissé ses perspectives pour l’exercice.

Vers 10h55, le titre de la société de Pointe-Claire s’effondre de 26,7%à 22,89$. Il touche ainsi son plus bas depuis l’été 2014.

Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre, l’entreprise qui exploite le site Poker Stars a dévoilé un bénéfice net ajusté de 90,5M$ ou 0,44$ par action, comparativement à 79,8M$ ou 0,38$ l’action à la même période l’an dernier.

Les analystes sondés par Bloomberg tablaient sur un bénéfice de 0,47$ l’action.

Les revenus se sont établis à 324,66M$, en hausse de 8% par rapport aux revenus du même trimestre un an plus tôt.

Prévisions réduites

L’entreprise dirigée par David Baazov a par ailleurs réduit ses prévisions pour l’exercice 2015, en raison de la vigueur du dollar américain.

Elle anticipe dorénavant des revenus se situant entre 1,29G$ et 1,34G$, ce qui est inférieur à ceux de 1,45G$ à 1,56G$ qu’elle visait précédemment.

Le bénéfice par action devrait se situer entre 1,66$ et 1,75$, plutôt que 1,97$ comme prévu initialement.

Amaya a également annoncé qu’elle entendait recueillir jusqu’à 3 milliards de dollars par l’entremise d’émissions d’actions.

Kevin Right, de Canaccord Genuity, a réitéré sa recommandation d’acheter le titre et sa cible de 48$, après un premier regard sur les résultats. Il souligne que la croissance interne demeure solide et que la faiblesse observée dans le créneau du poker est liée au jeu défavorable des devises.

 

 

À suivre dans cette section

À la une

Plan d'aide à l'économie: «compromis raisonnable» possible, selon le Trésor américain

11:37 | AFP

Après des mois de surplace, les démocrates ont présenté en début de semaine au Congrès un plan d'aide de 2 200 G$US.

L'incertitude grimpe entourant la vente d'usines de Bombardier à Spirit

L’entente devait initialement être conclue au mois de mai de cette année.

L'action de Palantir démarre à 10$ à Wall Street

Il y a 6 minutes | AFP

La société est valorisée à 21,7 milliards de dollars, soit un peu moins que ce qui était attendu.