À surveiller: le CP, BMTC et Héroux-Devtek

Publié le 10/11/2015 à 09:23

À surveiller: le CP, BMTC et Héroux-Devtek

Publié le 10/11/2015 à 09:23

Par François Pouliot

(Photo: LesAffaires.com)

Que faire avec les titres du CP, de BMTC et de Héroux-Devtek? Voici quelques recommandations d’analystes qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Canadien Pacifique (CP, 188,79$) : odeur d’acquisition

Canaccord Genuity renouvelle une recommandation d’achat.

Bloomberg rapporte que le CP souhaite acquérir l’américaine Norfolk Southern et que des discussions sont en cours.

David Tyerman croit que l’acquisition pourrait être payante. Il note que le titre du CP se négocie à un multiple supérieur (16,2) à celui de Norfolk (15,1) et que chaque point de différence représente15,46$ par action de valeur pour le CP (17,42$ dans la situation actuelle).

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT 

L’analyste ajoute que le ratio d’exploitation (dépenses sur les revenus) du CP est plus faible (60,9%) que celui de Norfolk (71,2%). Le transporteur canadien serait vraisemblablement en mesure d’apporter sa recette et de faire certains gains de rentabilité de ce côté également.

Monsieur Tyerman rappelle cependant que des négociations du genre ont eu lieu en octobre 2014 avec CSX et n’ont pas eu de suite. Il souligne que des barrières réglementaires importantes pourraient être présentes et que le CP aurait vraisemblablement au préalable à convaincre les expéditeurs qu’un regroupement leur serait favorable.

La cible est maintenue à 225$.


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.

Plus d'un milliard de marchandises bloquées au Québec

17/02/2020 | François Normand

«Une grosse entreprise manufacturière canadienne devra bientôt ralentir ou fermer des chaînes de production.» - MEQ