À surveiller: Valeant, Valeant et Valeant

Publié le 22/10/2015 à 09:32

À surveiller: Valeant, Valeant et Valeant

Publié le 22/10/2015 à 09:32

Par François Pouliot

Que faire avec le titre de Valeant? A la suite d’allégations sur une comptabilité inadéquate, le titre a perdu mercredi près de 20%. Voici quelques recommandations d’analystes qui pourraient influencer les cours prochainement.

Valeant (VRX, 118,61$ US). BMO : baisse de recommandation

BMO Marchés des capitaux fait passer sa recommandation de «surperformance» à «performance de marché».

Alex Arfaei souligne que les difficultés soulevées par la firme Citron Research touchent la relation de Valeant avec les pharmacies spécialisées Philidor et R&O. Il estime que Valeant tire environ 10% de ses revenus de cette relation.

L’analyste indique que même si d’autres compagnies (concurrente) utilisent les pharmacies spécialisées, la structure du réseau du Valeant est différente. Elle détient une option d’achat sur Philidor et consolide déjà ses résultats à ses états financiers en raison du contrôle financier qu’elle exerce sur elle. Chez les autres compagnies, les pharmacies spécialisées sont pleinement indépendantes. Il estime que la structure de Valeant pourrait ne pas être illégale, mais est questionnable.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT 

Monsieur Arfaei dit que son analyse des flux de trésorerie ne soutient pas la prétention de Citron à l’effet que Valeant est une potentielle Enron. Sa conclusion est plutôt opposée. Il dit cependant ne pas non plus être en mesure de réfuter les allégations de Citron. Il indique que Valeant réfute les allégations, que ces réfutations sont soutenues par le fait que états financiers sont vérifiés, mais que cela ne fait pas une preuve hors de tout doute. En l’absence d’une enquête approfondie, une « incertitude résiduelle » demeure.

L’analyste estime que la situation de Philidor n’avait pas jusqu’à récemment été divulguée au marché et amène l’interrogation : y a-t-il autre chose que l’on ne sait pas?

Il reconnaît que le titre est peu cher, mais croit que pour qu’il remonte, les investisseurs devront s’habituer à l’incertitude. Dans l’état actuel des choses, Alex Arfaei dit ne pas pouvoir défendre la pratique et abaisse en conséquence sa recommandation.

La cible est ramenée de 265$ à 141$ US.

En page 2: allégations sans grande conséquence pour Canaccord 

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Détrompez-vous, la hausse ne profite pas qu'aux GAFAs

BLOGUE. Surprise. Le mouvement haussier commence à gagner des secteurs plus cycliques.

Donald Trump s'en prend à nouveau à l'aluminium canadien

De nouveaux tarifs douaniers seront imposés.

Bourse: le Nasdaq franchit la barre des 11000 points

06/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. L'indice a une nouvelle fois profité de la bonne santé de plusieurs de ses valeurs phares.