À surveiller: Stella-Jones, Constellation et Amazon

Publié le 28/07/2020 à 08:08

À surveiller: Stella-Jones, Constellation et Amazon

Publié le 28/07/2020 à 08:08

Par Dominique Beauchamp

photo : 123rf.com

Que faire avec les titres de Stella-Jones, Constellation et Amazon? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée. 

 

Stella-Jones (SJ, 37,79$): la rénovation, une planche de salut

Six jours avant le dévoilement des résultats du deuxième trimestre, Hamir Patel, de CIBC Marchés des capitaux, relève ses attentes. 

Non seulement le producteur de traverses de chemin de fer et de poteaux est-il le titre le plus «prudent» des sociétés qu’il suit (parce que les deux tiers des revenus proviennent de la demande de remplacement de clients stables), mais le récent sursaut du cours du bois de construction améliore aussi les perspectives.

Les robustes dépenses de rénovation augmenteront les revenus de la filiale de bois résidentiel. Ce créneau lui procure 22% de ses ventes.

La croissance prévue de ces ventes passe de zéro à 23% alors que l'analyse mise sur une hausse des prix au détail de 3%.

UFP Industries, l’un des principaux fournisseurs de bois traité à Home Depot USA, a vu les ventes de bois destiné aux contracteurs bondir de 27% et celles de bois de réno-décoration grimper de 72%, respectivement, lors du deuxième trimestre, dit-il.

Les ventes au détail ont gagné en vigueur, passant de 3% au deuxième trimestre à 27% en juin.

UFP est un bon point de repère puisqu’en 2019, les deux entreprises ont affiché des taux de croissance similaires dans le bois résidentiel, précise l'analysteé

Stella-Jones fera moins bien qu’UFP, nuance toutefois Hamir Patel, parce qu’elle réalise la moitié des ventes de bois résidentiel en Ontario où les acheteurs étaient tenus de ramasser le bois acheté à l’extérieur des points de vente.

Pour 2021, il table sur une progression de 17% des ventes de bois résidentiel au lieu de ses prévisions antérieures de 4%.

La saison forte de la rénovation se dissipera cet automne, mais les faibles taux hypothécaires ainsi que l’appréciation de la valeur et l’âge des maisons devraient soutenir le volume de ventes à long terme.

L’analyste signale que le bénéfice d’exploitation (de 100M$) qu’il prévoit au deuxième trimestre surpasse le consensus par 9%.

L’analyste augmente ses prévisions de bénéfices de 3% pour 2021 à 2,67 à 2,76$ par action. Il hausse aussi l’évaluation qu’il accorde au titre de 10,2 à 10,5 fois le bénéfice d’exploitation prévu en 2021.

Résultat: son cours cible passe aussi de 42 à 45$. Hamir Patel réitère aussi sa recommandation d’achat.

Le titre a gagné 3,7% depuis la publication de cette note.

 

 

Constellation Software (CSU, 1561,94$): la pandémie n’arrête pas la machine à acquisitions


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

Sur le même sujet

Allemagne: grève d'employés d'Amazon pour le Vendredi fou

26/11/2020 | AFP

Le mouvement devait se prolonger jusqu’à samedi, avec pour objectif de perturber vendredi l’opération de soldes.

Panne majeure d'Amazon Web Services aux États-Unis

25/11/2020 | AFP

Amazon Web Services (AWS) connaissait mercredi une panne technique, selon un avis posté sur son site internet.

À la une

COVID-19: dès vendredi, tous les commerces resserreront les règles

Les contrevenants s’exposent à des amendes pouvant aller de 1000 $ à 6000 $ a dit Geneviève Guilbault.

À surveiller : Salesforce, Zoom et BMO

08:38 | Catherine Charron et Stéphane Rolland

Voici quelques recommandations d’analystes.

Salesforce confirme l'achat de Slack pour 27,7G$US

01/12/2020 | AFP

Avec l'achat de Slack, Salesforce pourra entrer en compétition plus frontale avec Microsoft.