À surveiller: Canam, Microsoft et Polaris

Publié le 15/07/2016 à 09:27

À surveiller: Canam, Microsoft et Polaris

Publié le 15/07/2016 à 09:27

Photo: Shutterstock

Que faire avec les titres de Canam, Microsoft et Polaris? Voici quelques recommandations d’analystes qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Canam (CAM, 11,42$) : une provision inattendue

Raymond James renouvelle une recommandation «surperformance», mais retire le titre de sa liste de favoris. La maison abaisse également sa cible.

Canam indique qu’elle prendra une provision de 32 M$ (0,68$ par action) liée à une révision de coûts pour un important projet. La révision de coûts ne provient pas de l’exécution de l’entreprise, mais de retard au niveau de l’ingénierie.

Frederic Bastien croit que la provision, qui représente la moitié de son anticipation de bénéfice 2016, est probablement associée à la construction du Mercedes-Benz Stadium des Falcons d’Atlanta. Des médias rapportaient récemment que des difficultés étaient notamment éprouvées du côté de la structure rétractable du toit.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT 

L’analyste dit ne pas croire que l’entreprise se dirige vers un fiasco similaire à celui du BC Place Stadium, il y a cinq ans. Il souligne que les retards en ingénierie ont conduit à une compression de l’échéancier et entraîner d’inévitables hausses de coûts chez les sous-traitants.

Monsieur Bastien indique que la direction a signifié au promoteur son intention de récupérer ces coûts, mais que rien n’est garanti. Il estime cependant que ce serait une erreur de lancer la serviette sur le titre, en ce que des années d’expérience à suivre le secteur de la construction l’amène à conclure que c’est souvent lorsque les sociétés trébuchent qu’il est temps d’en profiter.

L’anticipation de bénéfice 2016 passe de 1,35$ par action à 0,67$, celle 2017 est ramenée de 1,60$ à 1,50$.

La cible est ramenée de 19$ à 15$.

À la une

Ottawa prévoit présenter un projet de loi sur les gains en capital avant l’été

Le budget fédéral présenté en avril propose de rendre imposables les deux tiers des gains en capital.

Le télétravail permet une «résilience» face aux crises à venir

Mis à jour à 15:28 | Katia Tobar

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Trouver un équilibre entre les limites de l’organisation et les besoins des employés.»

L’art d’être plus efficace

EXPERT INVITÉ. «J’ai décidé de ne plus subir la technologie et de l’utiliser, sous mes conditions.»