Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 21/07/2017 à 06:45, mis à jour le 21/07/2017 à 07:53

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 21/07/2017 à 06:45, mis à jour le 21/07/2017 à 07:53

Photo: Shutterstock

1. Contexte

Il faut bien reprendre son souffle après d'autres sommets historiques. Les Bourses américaines devraient battre en retraite à l'ouverture vendredi, les investisseurs prenant un pas de recul après que les principaux indices eurent touchés des records cette semaine.

2. Prévisions

Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq se replient de respectivement 0,04%, 0,13% et 0,14% dans les négociations précédant l'ouverture officielle. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, cède 0,43% à 49,09$US.

3. À l'étranger

En Asie, la Bourse de Hong Kong a mis un terme à sa longue séquence haussière séance. Elle a perdu 0,13%, tandis que la Bourse de Tokyo a perdu 0,22% et la Bourse de Shanghai a cédé 0,21%.

En Europe à la mi-journée, les Bourses ne parviennent pas à se redresser au lendemain d'une réunion de la Banque centrale européenne, qui constituait le principal événement de la semaine. Le CAC 40 de Paris recule de 0,74%, le DAX de Francfort baisse de 0,78% et le FTSE 100 de Londres se replie de 0,06%.

La BCE a laissé ses taux directeurs inchangés et n'a pas modifié sa politique monétaire accommodante, tandis que son patron Mario Draghi a expliqué attendre une accélération de l'inflation avant d'envisager un changement de cap.

Cependant, «ce statu quo à quelque peu déçu les investisseurs européens qui s’attendaient à de nouveaux assouplissements eu égard à la forte appréciation de l'euro face au dollar», ont analysé dans une note les gérants de Barclays Bourse.

«Les marchés boursiers de la zone euro vont rencontrer des difficultés à attirer de nouveaux acheteurs alors que la BCE va reprendre en main sa politique monétaire accommodante tandis que nous approchons de la fin de l'année», a estimé David Madden, analyste chez CMC Markets.

4. Agenda

Aujourd'hui c'est le Canada qui sera dans la mire des indicateurs économiques avec la publication de l'indice des prix à la consommation de juin, ainsi que les ventes au détail de mai. 

Aucune statistique ne sera publiée aux États-Unis vendredi.

5. Titres en actions

Cameron Doerksen, de la Financière Banque Nationale, présente ses prévisions de résultats du deuxième trimestre de Bombardier(BBD.B, 2,39$), attendus le 28 juillet. M. Doerksen vise des revenus de 4,13G$US, comparativement à 4,31G$US au même trimestre de 2016. La société devrait encaisser une perte de 0,01$US par action. Enfin, un autre indicateur très surveillé par les analystes, les liquidités consommées par l’entreprise au cours de la période, devraient s’élever à 663M$US selon lui. L’analyste laisse sa recommandation pour le titre à surperformance et sa cible à 2,90$.

Les analystes reviennent sur les résultats du deuxième trimestre de Rogers Communications(RCI.B, 64,94$). Cory O’krainetz, analyste pour Odlum Brown, les qualifie d’excellents et souligne la croissance impressionnante du segment de téléphonie mobile. Il réitère sa recommandation d’achat et sa cible de 70$. De son côté, Maher Yaghi, de Desjardins Marché des capitaux, met aussi en lumière la solide exécution de l’entreprise torontoise au deuxième trimestre. Il estime toutefois que l’évaluation supérieure accordée au titre par rapport à celle de ses rivales n’est pas justifiée en raison de l’endettement de Rogers et l’absence de croissance du dividende. Il maintient donc sa recommandation neutre et sa cible de 66,50$.

Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale, prévoit que de multiples catalyseurs devraient alimenter une solide performance du détaillant de matelas Sleep Country(ZZZ, 39,33$) au deuxième trimestre, dont les résultats sont attendus le 2 août. L’analyste vise un bénéfice de 0,31$ par action, contre 0,27$ à la même période l’an dernier. Les ventes comparables, un indicateur très suivi des analystes dans le commerce de détail, devraient avoir progressé de 9%. L’analyste réitère sa recommandation surperformance et sa cible de 45$ pour le titre.

Paul Treiber, de RBC Marché des capitaux, présente ses prévisions de résultats du deuxième trimestre pour le consolidateur de l’industrie du logiciel Constellation Software(CSU, 664,44$). L’analyste anticipe une hausse de 11% des revenus à 586M$ et un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement(BAIIA) de 152M$. Le bénéfice par action s’établira selon lui à 5,17$, ce qui serait inférieur à celui de 5,41$ attendu en moyenne par tous les analystes. M. Treiber réitère sa recommandation surperformance et sa cible de 725$ pour le titre.

Au sud de la frontière, le titre de Microsoft(MSFT, 74,60$US) monte légèrement (+0,55%) après que le géant du logiciel eut dévoilé des résultats supérieurs aux prévisions après la clôture des marchés jeudi.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

10 choses à savoir mercredi

Il y a 19 minutes | Alain McKenna

Entrepreneurs, les milléniaux? L'antenne 5G d'Apple s'en vient, un automne difficile en vue pour Tesla.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

06:52 | LesAffaires.com et AFP

«Il y a clairement un biais haussier sur les indices, qui veulent tourner le page.»

Titres en action: Aphria, Aritzia, Cintas...

06:52 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.