À surveiller: Banque Nationale, Banque Laurentienne et BRP

Publié le 31/05/2019 à 08:58

À surveiller: Banque Nationale, Banque Laurentienne et BRP

Publié le 31/05/2019 à 08:58

Par Jean Gagnon

Banque Laurentienne (LB, 42,83$): Des résultats bien reçus

 

Contrairement aux trois trimestres précédents, les résultats trimestriels divulgués hier par la Banque Laurentienne ont été bien reçus par les investisseurs, et le titre a gagné près de 2% durant la séance.

La Laurentienne a réalisé un bénéfice par action de 1,08$ alors que Doug Young, analyste chez Desjardins, avait prévu 1,00$. La différence provient principalement du taux d’imposition de 8,2%, alors qu’il avait prévu 18%.

Alors qu’elle vient de conclure une nouvelle convention collective avec ses employés, la banque a indiqué quelques avenues de croissance qu’elle comptait suivre, soit une amélioration de ses revenus nets d’intérêts en diminuant ses liquidités peu rentables, et une diminution de ses dépenses, principalement par la réduction du nombre d’employés, résume l’analyste de Desjardins.

«Le plan de transformation de la banque en cours depuis 7 ans a connu plus de ratés que nous l’avions prévu, et ce n’est peut-être pas terminé», dit l’analyste. «Cela dit, beaucoup de mauvaises nouvelles sont maintenant incorporées dans le cours de l’action», ajoute-il. Sa recommandation est de «conserver», et son cours cible est de 43$.

Au chapitre des éléments positifs, l’analyste note le ratio d’efficacité à 73,5%, égal à se prévision. Grâce à la nouvelle convention collective, les dirigeants de la banque semblent confiants de contenir les coûts et d’atteindre un ratio d’efficacité de 63% lors de l’année financière 2021, note l’analyste.

 

BRP (DOO, 41,95 $): La direction annonce un rachat d’actions substantiel

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour à 16:50 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

06:49 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

12:28 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?