À surveiller: Alphabet (Google), BRP et Alimentation Couche-Tard

Publié le 14/03/2023 à 09:50

À surveiller: Alphabet (Google), BRP et Alimentation Couche-Tard

Publié le 14/03/2023 à 09:50

Par Denis Lalonde

Alimentation Couche-Tard (ATD, 62,52$): des ventes de marchandises résilientes et des marges sur l’essence favorables

La résilience des ventes de marchandises devrait contribuer à soutenir les résultats financiers du troisième trimestre de l’exercice 2023 d’Alimentation Couche-Tard, qui seront dévoilés le 15 mars après la fermeture des marchés boursiers, estime l’analyste Chris Li, de Desjardins.

Selon lui, les marges sur l’essence seront favorables, alors que la société devrait avoir réussi à contenir l’augmentation des frais de vente, généraux et administratifs. Ces bonnes nouvelles devraient toutefois être en partie annulées par des pressions à la baisse sur la demande en essence.

Chris Li prévoit que le bénéfice par action de Couche-Tard atteindra 0,78$US pour le troisième trimestre, tout juste sous le consensus des analystes de 0,79$US.

Il anticipe que la croissance des ventes d’établissements comparables (ouverts de puis plus d’un an) de Couche-Tard atteindra 4,5% aux États-Unis, reflétant la mise en place de plusieurs initiatives pour soutenir la croissance organique de l’entreprise, entre autres une augmentation de l’offre de produits frais et des prix ajustés aux réalités locales. «La forte demande pour les breuvages, boissons alcoolisées, collations, friandises et produits de marque maison sera en partie compensée par une baisse des ventes de cigarettes», croit-il.

L’analyste prévoit des marges bénéficiaires de 46,5 cents US le gallon aux États-Unis, de 9,75 cents US le litre en Europe et de 12,25 cents le litre au Canada. Il s’attend aussi à un déclin des volumes de vente de deux à quatre points de pourcentage dans toutes les géographies.

Au Canada, il prévoit que les ventes de magasins comparables reculeront de 0,5% sur un an, alors qu’elles devraient progresser de 2% en «Europe et autres régions».

Revenant aux résultats trimestriels, l’analyste table sur un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 1,54 milliard de dollars (consensus 1,56G$) et à des revenus de 20,32G$ (consensus 20,39G$).

Chris Li réitère sa recommandation d’achat sur le titre de Couche-Tard et son cours cible sur un an de 72$. Il donne au titre une valeur de 17 fois le ratio cours/bénéfice prévu dans deux ans. Il s’attend par ailleurs à ce que la direction de l’entreprise tienne une journée des actionnaires cet automne pour faire état des prévisions de croissance à long terme.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Boralex, Alphabet et Bombardier

19/04/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Boralex, Alphabet et Bombardier? Voici des recommandations d’analystes.

Les autorités américaines de la concurrence déterrent la hache de guerre contre la tech

15/04/2024 | AFP

L'agence fédérale de la concurrence a désormais cinq dossiers en cours contre les géants américains de la tech.

À la une

Bourse: Wall Street a rebondi

Mis à jour à 18:20 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a légèrement progressé lundi.

Bourse: les gagnants et les perdants du 22 avril

Mis à jour à 18:14 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Meta Platforms, 5N Plus et Lycos Energy

Mis à jour à 10:07 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Meta Platforms, 5N Plus et Lycos Energy ? Voici quelques recommandations d’analystes.