À surveiller: Air Canada, Aimia et Cogeco

Publié le 11/01/2019 à 09:37

À surveiller: Air Canada, Aimia et Cogeco

Publié le 11/01/2019 à 09:37

Par François Pouliot
Des avions d'Air Canada.

Que faire avec les titres d'Air Canada, Aimia et Cogeco? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Air Canada (AC, 26,77$): une nouvelle histoire

Marchés mondiaux CIBC reprend le suivi avec une recommandation «surperformance» et augmente sa cible.

Kevin Chiang dit voir l'acquisition du programme Aeroplan comme un «game changer» pour la société.

Il estime qu'avec l'arrivée du programme, les marges bénéficiaires du transporteur seront désormais plus en ligne avec celles de ses comparables américaines.

Il précise aussi que l'actif a un impact positif sur les ratios d'endettement et ajoute des flux de trésorerie moins volatiles. Il estime qu'il vient améliorer l'horizon sur lequel l'entreprise retrouvera une cote de crédit «investissement». Un horizon qui pourrait bien être celui de 2020 ou avant.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L'analyste souligne de même que la saisonnalité des résultats sera réduite. Avec le temps, le toujours déficitaire premier trimestre pourrait désormais afficher des bénéfices.

M. Chiang note que le titre se négocie à 2,5 fois le bénéfice avant intérêts, impôts, amortissement et location (BAIIAL) 2019, alors que WestJet est à 3,2 fois et les comparables US à 4,7 fois.

La cible est haussée de 36$ à 42$.

Sur le même sujet

Aimia acquiert des parts d'une entreprise chinoise

Mis à jour le 13/05/2020 | La Presse Canadienne

L’entreprise s’efforce de se transformer en une société de portefeuille d’investissement.

Aimia déclare un bénéfice de 4,9 millions au quatrième trimestre

Comparativement à une perte de 126,2 millions $ au même trimestre un an plus tôt.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.