À surveiller : Cogeco, Pinterest et Canadian Tire

Publié le 08/04/2020 à 08:48

À surveiller : Cogeco, Pinterest et Canadian Tire

Publié le 08/04/2020 à 08:48

Par Stéphane Rolland
Le symbole de Cogeco

(Photo: archives)

Que faire avec les titres de Cogeco, Pinterest et Canadian Tire? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Cogeco Communications (CCA, 95,90$) : les liquidités épargnées

Maher Yaghi, de Desjardins Marché des capitaux, retient un élément important des résultats du câblodistributeur montréalais : la société prévoit que ses flux de trésorerie ne seront pas touchés par la pandémie.

Cogeco a dévoilé ses résultats du deuxième trimestre de l’exercice 2020 (terminé le 29 février). L’analyste note que les revenus ont été légèrement inférieurs aux prévisions à 586 M$, plutôt que 593 M$. M. Yaghi accorde peu d’attention aux résultats, qui sont terminés avant le début de la période confinement, et se penche davantage du côté de l’impact de la COVID-19.

Il note que la société disposait de réserves de liquidités de 502 M$ en date du 29 février et qu’elle pouvait compter sur une facilité de crédit de 948 M$, accessible jusqu’à la fin décembre.

La direction a annoncé qu’elle suspendait ses prévisions en raison de l’incertitude. La direction s’attend à ce que la période de confinement ait un impact sur les revenus et le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA), mais que les flux de trésorerie demeureront stables en raison d’une baisse des dépenses d’investissement.

Parmi les variables qui influenceront les résultats, la hausse du taux de chômage risque d’avoir un impact négatif, mais elle sera compensée par le fait que les gens passeront plus de temps à la maison. La capacité de Cogeco à augmenter ses prix sera également réduite. Les activités auprès des clients des petites et moyennes entreprises tourneront également au ralenti.

M. Yaghi pense que Cogeco est l’une des sociétés de télécommunications qui seront les plus résilientes aux impacts de la COVID-19. Il note que la société est moins exposée à la clientèle des petites et moyennes entreprises. Le fait que les clients restent à la maison avantage plus le réseau filaire que le sans filaire, selon lui.

L’analyste réitère toutefois sa recommandation «conserver» et sa cible de 112$. «Nous continuons de croire que la société doit s’échanger à une évaluation plus basse, car ses perspectives de croissance sont plus faibles pour l’après-pandémie.

Sur le même sujet

À surveiller: Canadian Tire, Bombardier et Morneau Shepell

08/05/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Bombardier et Morneau Shepell? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Great-West, Canadian Natural, SNC-Lavalin, BCE...

Mis à jour le 07/05/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.