À surveiller: Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique

Publié le 18/04/2024 à 10:12

À surveiller: Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique

Publié le 18/04/2024 à 10:12

Par Denis Lalonde
Une succursale de la Banque TD

L’analyste Meny Grauman relève donc sa recommandation sur le titre de Banque TD, qui passe de «performance égale au secteur» à «surperformance». (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

Banque TD (TD, 78,59$) : le temps de se rasseoir sur le «trône vert»

Les analystes de la Banque Scotia étaient «pessimistes» envers le titre de Banque TD depuis décembre 2023, lorsqu’ils ont abaissé leur recommandation sur le titre de l’entreprise. Avec un titre qui se négocie avec un escompte de 8% par rapport à ses pairs en se basant sur les prévisions de bénéfice par action du consensus des analystes pour l’exercice financier 2024, il est selon eux le temps de redevenir plus rationnels.

L’analyste Meny Grauman relève donc sa recommandation sur le titre, qui passe de «performance égale au secteur» à «surperformance». Son cours cible sur un an grimpe aussi, passant de 86 $ è 93 $.

Selon lui, les inquiétudes liées aux problèmes réglementaires aux États-Unis et à la succession à la direction sont toujours valides, mais se reflètent pleinement dans la valeur actuelle du titre.

«Nous estimons que notre nouveau cours cible sur un an est très conservateur car il implique encore un escompte par rapport à ses pairs, ce qui se compare à une prime moyenne de 3% depuis 10 ans», dit-il.

L’analyste ajoute que la sous-performance du titre de Banque TD au cours des derniers mois s’explique par une enquête des autorités américaines en lien avec un programme de conformité en matière de lutte contre le blanchiment d’argent.

«Nous savons que c’est ce problème qui a fait déraillé l’acquisition prévue de First Horizon en mai 2023 (d’un montant de 13,4 milliards de dollars américains (G$US), et provoqué une importante augmentation des dépenses de l’entreprise, de l’ordre de 600 millions de dollars américains (M$US) avant impôts», raconte-t-il.

Selon lui, les marchés boursiers sont particulièrement inquiets de l’amende que devra verser la Banque TD dans ce dossier, estimant qu’elle oscillera entre 1 G$US et 2 G$US.

«Nous ne disons pas qu’une amende de cette taille n’aura aucun effet sur le bilan financier de la TD, mais il ne faut pas oublier que l’entreprise possède des liquidités totalisant 11 G$ canadiens», dit-il.

Quant à la succession à la tête de la banque, l’analyste note que le PDG actuel, Bharat Masrani, est en poste depuis novembre 2014. Or, selon lui, le règne des dirigeants des grandes banques canadiennes est de 10 ans en moyenne, marque qui sera franchie dans quelques mois dans le cas de celui de la TD.

Il concède toutefois qu’il s’agit d’une règle non écrite et que le PDG peut décider de prolonger son séjour à la tête de la Banque TD. «Il y a beaucoup d’incertitude à savoir qui pourrait remplacer Bharat Masrani, mais nous avons confiance qu’un candidat finira par émerger», ajoute-t-il, précisant qu’il ne s’agit pas d’un problème à long terme pour le titre de l’entreprise.

 

 

Marché Goodfood (FOOD, 0,34$) : un cinquième trimestre consécutif avec un BAIIA positif

Sur le même sujet

Lutte contre le blanchiment: la TD prend une provision de 450M$US

Mis à jour le 30/04/2024 | La Presse Canadienne

La banque affirme que des travaux sont en cours pour remédier aux lacunes.

La TD espère en dire plus bientôt sur l’enquête sur les mesures anti-blanchiment

Mis à jour le 18/04/2024 | La Presse Canadienne

La TD a toujours une présence et un potentiel importants aux États−Unis.

À la une

Donnez de la valeur aux personnes très grosses

Mis à jour il y a 41 minutes | Camille Robillard

LA BOÎTE À EDI. Les entreprises qui misent sur la représentation dans leurs communications ont un avantage concurrentiel

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs, prévient une étude

Les populations de pollinisateurs sont en déclin à travers le monde.

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé après un record

Mis à jour il y a 32 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.