Comment devenir un orateur digne de Steve Jobs?

Publié le 14/10/2014 à 06:09

Comment devenir un orateur digne de Steve Jobs?

Publié le 14/10/2014 à 06:09

Steve Jobs était perçu comme un véritable enchanteur... Photo: Bloomberg

Steve Jobs était connu pour être un orateur de génie. Il savait émouvoir, émerveiller, inspirer. Il savait amener les gens au cœur de ses rêves les plus fous. Bref, il savait faire vibrer chacune de nos cordes sensibles.

On le croyait un magicien, pour ne pas dire un enchanteur. Et on se trompait. C'est ce que j'ai découvert grâce à une étude fascinante intitulée Charismatic leadership and rhetorical competence: An analysis of Steve Job's rhetoric, signée par : Loizos Heracleous, professeur de stratégie à l'École de commerce Warwick à Coventry (Grande-Bretagne); et Laura Alexandra Klaering, directrice de compte de l'agence numérique Geometry Global à Hambourg (Allemagne). Car il maîtrisait à merveille, en fait, l'art de la rhétorique.

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Les deux chercheurs ont analysé en détails trois moments-clés de l'histoire relativement récente d'Apple, des moments où la firme de Cupertino s'est sortie du pétrin grâce au seul talent oratoire de son PDG. Soit :

- L'interrogatoire de Steve Jobs par les "gendarmes boursiers" de la Securities and Exchange Commission (Sec) à propos de la falsification de documents légaux liés aux stock options (options sur titre, en français) accordées par Apple à certains de ses hauts-dirigeants (mars 2008).

- L'entrevue accordée par Steve Jobs à la chaîne télévisée américaine CNBC à la suite de la décision d'Apple de laisser tomber son partenariat avec IBM pour œuvrer avec Intel (juin 2005).

- L'entrevue donnée par Steve Jobs au Wall Street Journal au sujet du bien fondé de multiplier les innovations technologiques, au risque de larguer les consommateurs, qui finiront, un beau jour, par être incapables de suivre le rythme (juin 2010).

Ce travail méticuleux leur a permis de faire une trouvaille sensationnelle : en vérité, le génie supposé de Steve Jobs ne reposait que sur trois trucs, trois trucs ultrasimples même, puisés auprès… du philosophe grec Aristote!

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Les ventes de véhicules automobiles ont reculé de 13% en avril au Canada

140 785 véhicules légers neufs ont été vendus en avril, soit à peine plus que les 140 460 vendus en mars.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...