La répartition de la richesse

Publié le 30/10/2009 à 11:20

La répartition de la richesse

Publié le 30/10/2009 à 11:20

 Qui ne rêve point d'un monde juste où tous les citoyens d'un même pays jouiraient des mêmes droits, des mêmes opportunités dans la vie et pourquoi pas, de la même richesse?

Supposons que l'on prend toute la richesse du pays, et qu'on la répartisse de façon égale à chaque individu. À long terme, que devrait-il se passer? Nous pensons avoir une petite idée du résultat.

Au début, ce serait la cacophonie, puisque un nombre impressionnant de gens se retrouveraient avec des participations dans différentes entreprises. En effet, la majeure partie de toutes les richesses englobent l'immobilier et les entreprises. L'argent comme tel ne constitue qu'une faible partie.

Donc, un tas d'individus ne sauraient pas quoi faire avec ces participations. Ils devraient normalement tout vendre, peu à peu. Mais la plus forte motivation ne proviendrait pas du fait que l'on ne sache point quoi faire avec de tels actifs. Une grande envie de dépenser s'emparerait d'un gros pourcentage de ces gens. Ils liquideraient donc les avoirs qui rapportent des revenus afin de les convertir en biens ou en services. Ce que l'on fait avec l'argent découle principalement d'un choix de vie. Certains accumulent et veulent s'enrichir (et dépensent donc de façon modeste par rapport à leurs actifs ou leurs revenus). D'autres privilégient le moment présent et dépensent au fur et à mesure.

Donc, au bout de quelques années, la situation serait exactement la même que celle d'aujourd'hui : les inégalités sociales seraient à nouveau présentes.

 Ce qui est étonnant, c'est qu'un peu partout dans le monde, on dit qu'en général 20% des contribuables paient 80% de tous les impôts (dont les plus pauvres bénéficient évidemment). Donc, il existe déjà un sytème de redistribution qui devrait logiquement ramener tout le monde à égalité. On pourrait débattre pendant longtemps des raisons qui font que les inégalités persistent. Cependant, nous sommes presque certains d'une chose : si on redistribuait toutes les richesses de façon égale aujourd'hui, à long terme, on reviendrait au même niveau qu'avant.

 

 

Blogues similaires

Bourse: un peu d'espoir, avant la grande rentrée

BLOGUE. En septembre, la Fed et la BCE donneront un autre coup de pouce monétaire à l'économie.

Baisses de taux: vers une hausse de 50% du S&P 500?

12/07/2019 | Denis Lalonde

BALADO GESTIONNAIRES EN ACTION. Quels seraient les impacts des baisses de taux sur la Bourse? François Bourdon commente.