Le marché canadien des applications infonuagiques atteindra 1,39 milliard

Publié le 21/11/2012 à 13:46, mis à jour le 21/11/2012 à 14:04

Le marché canadien des applications infonuagiques atteindra 1,39 milliard

Publié le 21/11/2012 à 13:46, mis à jour le 21/11/2012 à 14:04

[Photo : Bloomberg]

BLOGUE. Le marché des applications infonuagiques au Canada atteindra 1,39 milliard en 2016, selon une prévision d’IDC Canada diffusée aujourd’hui. Alors que ce marché, qui englobe tous les logiciels en ligne, ne représentait que 5 % du marché des logiciels au Canada en 2010, IDC estime que cette proportion sera de 15 % en 2016.

Selon Nigel Wallis, directeur de la recherche d’IDC Canada, l’établissement de centre de données au Canada par les grands éditeurs d’applications en nuages pourrait en accélérer l’adoption : « Certaines entreprises hésitent à placer leurs données sur des serveurs situés aux Etats-Unis, en raison du Patriot Act, mais les fournisseurs vont probablement établir des centre de données au Canada, comme IBM l’a fait. »

Toujours selon Nigel Wallis, la part de lion de ce marché devrait toujours appartenir à une poignée de géants comme Salesforce, Microsoft et IBM. Ce marché n’en constiturait pas moins une opportunité importante pour les start-up canadiennes : « Avec l’informatique en nuages, la barrière à l’entrée est plus basse et il est moins coûteux de lancer un nouveau logiciel, estime Nigel Wallis. Je pense que les start-ups qui ont du succès seront achetées par les grands éditeurs, qui sont déterminés à se doter d’un portfolio d’applications infonuagiques afin de demeurer dans la course.»

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.