Le marché de la propriété de luxe en croissance au Québec

Publié le 21/05/2019 à 12:54

Le marché de la propriété de luxe en croissance au Québec

Publié le 21/05/2019 à 12:54

Source: Fotolia

BLOGUE INVITÉ. Les prix et les caractéristiques des habitations de luxe varient selon les régions du Québec. Dans l’étude de JLR, les propriétés parmi les 3% plus chères d’une région sont considérées des propriétés de luxe, alors que celles dans le 1% les plus chères ont le titre de résidence ultra-luxueuse.

Dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal en 2018, les unifamiliales vendues 980 000$ et plus intègrent la catégorie des unifamiliales de luxe, un prix en hausse de 3% relativement à 2017 et de 28% relativement à 2013. Une propriété vendue 1 541 230$ et plus fera partie, quant à elle, de la catégorie ultra-luxueuse. Ce prix surpasse de 4% celui enregistré en 2017 pour atteindre le 1% des résidences les plus chères.

À Gatineau et à Québec, les prix des maisons de luxe débutent à 555 000$ et à 576 180$ respectivement. À Sherbrooke, le prix est légèrement plus élevé à 608 320$ malgré un prix médian largement inférieur aux deux autres villes. En fait, les abords du Lac Memphrémagog sont reconnus pour les nombreuses propriétés de luxe, cela a pour effet de créer un marché pour ce type de résidences dans la grande région de Sherbrooke. D’ailleurs, le prix d’entrée des maisons les 3% les plus chères dans cette région a progressé de 7% entre 2017 et 2018 et de 33% entre 2013 et 2018.

L’immobilier est moins cher dans les régions de Trois-Rivières et Saguenay ce qui se reflète aussi dans le prix des résidences. Le 97e percentile des propriétés les plus chères était atteint à 380 980$ à Saguenay et à 371 930$ à Trois-Rivières selon les données colligées à partir du Registre foncier du Québec.

Copropriété

Dans la grande région de Montréal, les copropriétés de luxe ont également la cote. De plus en plus de projets, tels que le Four Season ou le 1111, rue Atwater, s’affichent comme des tours très haut de gamme et offre des copropriétés de plusieurs millions de dollars. Une copropriété vendue 750 000$ ou plus en 2018 se situait dans les 3% les plus chères alors qu’à 1 121 233$ elle intégrait le top 1%. Ce marché s’est grandement développé en 5 ans. Les prix aux 97e et 99e percentiles ont augmenté de +24 % et +31 % respectivement depuis 2013.

Graphique 1 : Évolution des prix aux 97e et 99e percentiles dans la RMR de Montréal

Source: JLR

Le marché de la copropriété de luxe à Montréal est en pleine croissance et les nouveaux projets en cours laissent présager des transactions dépassant le million de dollar au cours des prochaines années.

Bref, la bonne tenue du marché résidentiel dans son ensemble depuis quelques années s’observe également dans le secteur des propriétés de luxe.

Pour en savoir davantage sur la croissance des prix des propriétés de luxe et la proportion d’acheteurs étrangers dans ce marché, vous pouvez consulter l’étude complète de JLR.

Lire mes autres articles

Me suivre sur Twitter : @JFontaineJLR

À propos de ce blogue

Économiste chez JLR Solutions foncières, Joanie Fontaine analyse le marché immobilier et ses différentes composantes. Titulaire d’une maîtrise en économie, elle réalise des études statistiques à partir de la base de données de JLR comptant plus de 6,5 millions de transactions, en plus des rôles d’évaluation municipale, des permis de construction et des recensements de Statistique Canada. JLR est la seule entreprise au Québec à disposer de l’historique de toutes les transactions immobilières réalisées depuis 1986.www.jlr.ca

Joanie Fontaine

Sur le même sujet

Les stratégies pour repérer les occasions à l'étranger

Édition du 01 Juin 2019 | Simon Lord

FUSIONS ET ACQUISITIONS. Les annonces d'acquisitions majeures à l'international se multiplient. Les entreprises ...

Quelques pièges à éviter pour faire des acquisitions internationales

Édition du 01 Juin 2019 | Simon Lord

FUSIONS ET ACQUISITIONS. L'acquisition d'une entreprise outre-frontière est une façon bien attrayante d'accroître ...