Climat: attention aux idées paralysantes

Publié le 04/09/2019 à 14:44

Climat: attention aux idées paralysantes

Publié le 04/09/2019 à 14:44

Une jeune femme se mord les doits la mine inquiète.

(Photo: 123RF)

BALADO GÉOPOLITIQUE – Deux courants de pensée sont en train de miner les efforts collectifs et individuels pour combattre le réchauffement de la Terre, soit le climatoscepticisme et la «collapsologie». Le premier met en doute l’existence même du réchauffement climatique et de la menace qu’il représente, tandis que le second soutient que notre monde est en train de s’effondrer et que la fin de la civilisation approche, voire l’extinction de l'humanité. Or, ces deux courants sont dangereux, car ils mènent à l'inaction et au décrochage d'une bonne partie de nos concitoyens.

Découvrez mon dernier livre Zoom sur le monde : 10 clés géopolitiques pour comprendre la Chine de Xi Jinping.


Pour aller plus en profondeur, lisez mon analyse géopolitique à ce sujet.

À propos de ce blogue

Dans son analyse hebdomadaire Zoom sur le monde, François Normand traite des enjeux géopolitiques qui sont trop souvent sous-estimés par les investisseurs et les exportateurs. Journaliste au journal Les Affaires depuis 2000 (il était au Devoir auparavant), François est spécialisé en commerce international, en entrepreneuriat, en énergie & ressources naturelles, de même qu'en analyse géopolitique. François est historien de formation, en plus de détenir un certificat en journalisme de l’Université Laval. Il a réussi le Cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada (CCVM) de l’Institut canadien des valeurs mobilières et il a fait des études de 2e cycle en gestion des risques financiers à l’Université de Sherbrooke durant 15 mois. Actuellement, il est inscrit au MBA à temps partiel à l'Université de Sherbrooke. Depuis une vingtaine d’années, François a réalisé plusieurs stages de formation à l’étranger: stage à l’École supérieure de journalisme de Lille, en France (1996); stage auprès des institutions de l'Union européenne, à Bruxelles (2002); stage auprès des institutions de Hong Kong (2008); participation à l'International Visitor Leadership Program du State Department, aux États-Unis (2009). En 2007, il a remporté le 2e prix d'excellence Caisse de dépôt et placement du Québec - Merrill Lynch en journalisme économique et financier pour sa série « Exporter aux États-Unis ».

François Normand