En affaires, il n'y a pas de «mais»


Édition du 22 Janvier 2020

CHRONIQUE. C'est tellement facile de trouver une excuse en affaires. Les ventes sont au ralenti ? Oui, mais c'est la période morte d'après les fêtes, c'est l'été, c'est lundi, c'est la mauvaise température, etc. Il se peut que l'une de ces raisons soit réellement ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

L'UE enquête sur l'acquisition de Fitbit par Google

13:48 | AFP

Ce rachat pourrait «renforcer encore la position de Google sur les marchés de la publicité en ligne».

Un groupe de défense des voyageurs aériens s'adresse à la Cour suprême

Il y a 35 minutes | La Presse Canadienne

La Cour fédérale avait rejeté la tentative du groupe d'obliger l'OTC à supprimer une déclaration sur les remboursements.

L'once d'or passe la barre symbolique du 2 000 $US

13:25 | AFP

Le prix du métal précieux n’a cessé de grimper depuis le début de l’année.