En affaires, il n'y a pas de «mais»


Édition du 22 Janvier 2020

CHRONIQUEUR INVITÉ. C'est tellement facile de trouver une excuse en affaires. Les ventes sont au ralenti ? Oui, mais c'est la période morte d'après les fêtes, c'est l'été, c'est lundi, c'est la mauvaise température, etc. Il se peut que l'une de ces ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.