Quels rôles jouent le risque et la chance dans l'innovation?

Publié le 04/05/2021 à 10:55

Quels rôles jouent le risque et la chance dans l'innovation?

Publié le 04/05/2021 à 10:55

Un bouton chance sur un clavier d'ordinateur.

Pour réussir au plus haut niveau de quoi que ce soit, vous devez toujours travailler à la fois dur et intelligemment, en plus d’avoir la chance de votre côté. (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. On se demande souvent quel est le rôle du risque et de la chance dans le succès de l'innovation.

Est-ce un coup de dés ou pouvons-nous faire notre propre chance pour innover avec succès? Est-il toujours intrinsèquement risqué d'innover ou pouvez-vous gérer les risques en prenant des décisions intelligentes ?

Dans ce billet, je partagerai mes réflexions sur la façon dont ces questions affectent l'innovation et ce que vous pouvez faire pour améliorer selon moi vos chances de succès.

 

Risque et innovation

Ces deux sujets vont de pair. Sans risque, pas d’innovation. Comme les innovateurs travaillent, la plupart du temps, avec beaucoup d’éléments inconnus, le processus habituel de gestion des affaires est perturbé. L’incertitude est parfois à son comble et les gestionnaires se posent des questions, telles que:

 

  • Comment pouvez-vous concrétiser votre idée?
  • Comment devriez-vous essayer de la commercialiser?
  • Comment le marché y répondra-t-il?

 

Cela signifie qu'il y a davantage de risques à faire de l'innovation que de rester confortablement dans le statu quo. Toutefois, prendre des risques dans un environnement incertain peut également conduire à de meilleurs résultats. Il ne faut surtout pas oublier que si vos concurrents innovent, vous êtes cuits!

Pour les gestionnaires, cela conduit à d’autres questions telles que: dans quelle mesure investir de manière agressive, quelle est la tolérance au risque de l’entreprise, avec quels délais et ressources, êtes-vous prêt à cannibaliser votre entreprise existante ou à investir uniquement dans l'expansion vers de nouveaux domaines d'activité?

 

L'innovation nécessite une approche plus qualitative du risque

Le plus grand problème est lorsque les dirigeants pensent qu’ils peuvent prendre des décisions liées à l’innovation de la même manière qu’ils le font dans les opérations quotidiennes.

Par exemple : lorsque vous considérez les risques liés à l'augmentation de la capacité de la ligne de production pour une entreprise existante, les avantages, les coûts et les risques attendus liés au projet sont généralement assez simples à évaluer et à calculer, ce qui signifie qu'il est facile de prendre une décision basée sur les données.

D'un autre côté, si vous recherchez de nouvelles occasions de croissance grâce à l'innovation, il est important de comprendre que peu importe le type d'études que vous commandez, elles peuvent vous aider à mieux comprendre les règles du jeu, mais il est aussi important de prendre des décisions basées sur des informations qualitatives et avec plus d'inconnues; détails qui rendent parfois les gestionnaires inconfortables.

 

Le rôle de la chance

Par exemple, disons qu'un jeune garçon veut devenir l'un des meilleurs basketteurs et faire carrière dans la NBA. Pourront-ils y arriver s'ils s'entraînent incroyablement dur depuis qu’ils ont l'âge de 5 ans? Probablement pas s'ils ne finissent pas par mesurer plus de 6 pieds à l’âge adulte. De plus, si ce garçon est né, disons en Afrique rurale, il n'aura probablement pas les mêmes chances de jouer à de haut niveau, et encore moins d'avoir des entraîneurs et des adversaires tout aussi capables contre lesquels jouer qu'une personne née dans une grande ville des États-Unis. Ainsi, les gènes et l'environnement, qui sont tous deux largement attribuables à la chance, et qui sont essentiellement hors de votre contrôle, jouent certainement un rôle important.

Cependant, regardons l'autre côté de la médaille. Michael Jordan serait-il devenu la vedette qu'il était sans être aussi déterminé et compétitif, en plus d'avoir mis des milliers et des milliers d'heures de pratique? La réponse est évidemment: non.

Pour réussir au plus haut niveau de quoi que ce soit, vous devez toujours travailler à la fois dur et intelligemment, en plus d’avoir la chance de votre côté.

Si vous êtes juste assez déterminé et disposé à travailler fort, et que vous le faites de manière intelligente et systématique, je pense vraiment que la plupart des gens et des entreprises ont les conditions préalables pour devenir très bons dans un certain nombre de choses, y compris les affaires et l'innovation. - même si l'entreprise moyenne ne deviendra probablement pas le prochain Apple ou Microsoft.

Il est toutefois possible de mettre toutes les chances de votre côté et considérablement améliorer votre potentiel - et obtenir de très bons résultats.

D'une part, vous devez être au bon moment au bon endroit, avoir toutes les compétences et capacités nécessaires. D'un autre côté, si vous ne possédez aucune les compétences et les capacités nécessaires pour innover - et que vous ne travaillez sur rien qui pourrait mener à de plus grands succès à l'avenir, vous n’aurez vraiment aucune chance.

 

Améliorer vos chances

Dans cet esprit, il y a encore beaucoup de choses que vous pouvez faire pour minimiser les risques, éliminer certaines des inconnues de l'innovation et améliorer considérablement vos chances de réussir.

Examinons quelques-unes des principales façons dont vous pouvez atteindre ces objectifs. Voici quelques exemples:

 

1. Concentrez-vous sur les tâches que les clients doivent accomplir

Il est important de se concentrer sur ce dont les clients ont réellement besoin, et non sur des qualités superficielles telles que les caractéristiques du produit ou la concurrence.

À de nombreuses occasions, en particulier dans les entreprises en contact avec les consommateurs, mais aussi avec d'autres entreprises (B2B), il y a apparemment beaucoup d'informations sur le client, qui il est, ce qu'il fait, etc. Mais trop souvent, nous oublions la partie la plus importante: est-ce qu’ils ont vraiment besoin de votre produit ou de votre innovation et surtout, sont-ils vraiment prêts à payer pour régler ce besoin?

 

2. Accélérez votre rythme d'innovation

Le rythme de l'innovation correspond à la vitesse à laquelle vous présentez des innovations dans votre entreprise ou pour vos clients. Il s’agit de l'ultime avantage concurrentiel.

Le véritable avantage vient du fait que vous vous concentrez sur l'action plutôt que sur la planification. Plus vite vous pourrez concrétiser vos idées et voir comment elles fonctionnent dans la vraie vie, plus vite vous apprendrez quelles parties fonctionnent bien et quelles parties ne fonctionnent pas, et plus vite vous pourrez vous améliorer.

 

3. Divisez votre plan en étapes pour le rendre exploitable

Si vous avez du mal à accélérer votre rythme d'innovation ou à faire bouger les choses en général, il est fort probable que soit :

  • Votre organisation vous oblige à mettre en place des plans et des analyses de rentabilisation avant de pouvoir faire quoi que ce soit;
  • Vous n'avez pas de talent capable d'exécuter toutes les étapes d'un processus d'innovation.

 

Le remède à ces défis, et à de nombreux autres défis d'innovation, est de diviser votre plan en étapes plus exploitables. C’est la méthode enseignée dans la plupart des grands incubateurs, notamment: «le Lean Start-up».

Si vous divisez le grand projet en courtes étapes qui peuvent être achevées en quelques jours ou semaines, vous n'avez pas d'autre choix que de faire avancer les choses, et une fois que cela se produit, votre rythme d'innovation s'accélérera inévitablement.

 

4. Systématisez l'innovation, ne la laissez pas à quelques-uns

Enfin, tant que l'innovation est réservée à quelques personnes ou à une seule équipe au sein de votre organisation et que vous n'avez pas de processus systématique pour la gérer, vous laissez les processus au hasard.

Cependant, si vous intégrez l'innovation à tous les niveaux et engagez autant de personnes que possible à faire leur part pour faire progresser votre programme, vous pourriez améliorer vos chances d’être plus innovants.

Et si vous observez de près l'impact de ces petites innovations, vous pouvez concentrer davantage de ressources sur des domaines qui semblent avoir le potentiel de faire bouger les choses, améliorant ainsi aussi vos chances de réussir l'innovation.

 

Conclusion

Pour innover, il faut faire ce que les autres n'ont pas encore fait ou le faire mieux, et pour cela, il faut penser différemment et accepter certains risques - mais aussi essayer d’augmenter nos chances de réussir.

Ainsi, vous devez essayer de truquer le jeu à votre avantage et de tirer le meilleur de la main que la chance vous aura donnée, en plus de vous positionner pour faire en sorte d’avoir de la chance dans le futur en construisant les bonnes capacités, structures et en travaillant sur les opportunités à potentiel réel : celles qui comblent un vrai besoin.

Bref, l'innovation est toujours risquée et la chance y joue clairement un rôle, mais si vous jouez bien vos cartes, vous vous en tirerez extrêmement bien sur le long terme.

 

À propos de ce blogue

L’innovation et l’entrepreneuriat sont deux sujets qui me touchent particulièrement. Depuis mon plus jeune âge, mon TDA/H ma toujours donné l’impression d’être différent. Ce surplus d’énergie constant est devenu un véritable incubateur à idées. Je partagerai donc avec vous mes réflexions et des histoires inspirantes qui touchent l’innovation, mais aussi la santé mentale des entrepreneurs. Parfois provocant, je m’assurerai de vous sortir de votre zone de confort. Dominic Gagnon est entrepreneur depuis son plus jeune âge. Dès l’âge de 14 ans, il fonde ses deux premières sociétés, une firme de création de sites Web ainsi qu’une maison de disque. Ce sera le début d’une longue aventure entrepreneuriale. Dès son entrée à l’Université, il fonde Piranha, qui deviendra l’une des plus grandes agences de marketing mobile au Canada avec des bureaux à Québec, Montréal, Toronto et Paris. Avant l’âge de 30 ans, il fera la vente de 3 entreprises pour finalement occupée le poste de co-fondateur et président de Connect&GO, société montréalaise spécialisée dans le marché des bracelets intelligents qui produit a produit plus de 10 millions de bracelets lors d’évènements tels que C2 Montréal, Universal Studio, le SuperBowl et plus dernièrement les Jeux olympiques. Loin de peindre le portrait type de l’entrepreneur, son parcours chaotique lui a pourtant valu de nombreuses récompenses dont la mention de Jeune Entrepreneur de l'année Desjardins en 2012, figurer parmi les 10 personnalités de l'année de l'industrie des communications et du marketing d’Infopresse en 2013 et parmi les Personnalités de l’année La Presse. Plus dernièrement, en 2019, il fut nommé simultanément Personnalité d’affaires de l’année, Éclipse par Raymond Chabot Grant Thorton et Leader international de la JCCM. Le réputé magazine américain BizBash la aussi désigné comme l’une des 15 personnes les plus innovantes au monde auprès des géants comme Disney et Target. En 2020, il se joint au Centech, l’un des meilleurs accélérateurs au monde, propulsé par l'ÉTS en tant qu’Entrepreneur en résidence et Maître d’enseignement en Entrepreneuriat ainsi que membre du conseil stratégique de l’ESG-UQAM. Il siège aussi au conseil d’administration de Zu, l’incubateur crée par le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, en plus d’y être PDG en résidence pour le programme Focus.

Dominic Gagnon

Sur le même sujet

Raefer Wallis veut sortir l'immobilier de l'âge médiéval

27/04/2021 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «L’immobilier a fait un travail extrêmement médiocre pour favoriser une culture de l’innovation.»

Cinq trucs pour stimuler l'innovation, même en télétravail

20/04/2021 | Dominic Gagnon

BLOGUE INVITÉ. La culture d’entreprise est un facteur décisif au succès de chaque équipe et organisation.

Blogues similaires

La charge mentale de l'entrepreneur

BLOGUE INVITÉ. La charge mentale est insidieuse du fait qu’elle ne quitte jamais l’esprit.

Du show-business en bleu

26/04/2021 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Michel Louvain est un exemple à suivre tant pour la communauté artistique que pour le monde des affaires.

La légende du pays aux frontières invisibles

16/04/2021 | Mélanie Paul

BLOGUE INVITÉ. Les citoyens de ce pays ont toujours fait preuve de résilience et ont trouvé des pistes de solutions.