Baisse des taux: une occasion de renégocier son hypothèque?

Publié le 22/01/2015 à 07:00

Baisse des taux: une occasion de renégocier son hypothèque?

Publié le 22/01/2015 à 07:00

Je ne sais pas comment c’est à votre travail, mais à la rédaction de Les Affaires, il y a de ces nouvelles qui provoquent une sorte de frénésie. L’annonce d'hier de cette surprenante baisse du taux directeur de la Banque du Canada n’a sans doute pas fait de vague chez vous. Ici, elle a généré un petit branle-bas de combat. 

Quand même, l’annonce a de quoi surprendre. Ça fait des mois qu’on claironne que la Banque du Canada s’apprête à monter son taux cible. Et voilà qu’hier, elle nous annonce qu’elle retranche 0,25%, pour le ramener à 0,75%. L’économie canadienne allait bien, mais la baisse des prix du pétrole est venue assombrir les perspectives. C’est vous dire qu’en économie, la prédiction est un jeu hasardeux.

Si cette nouvelle traduit certaines inquiétudes pour notre économie, elle ne constitue pas moins une bonne nouvelle pour certains propriétaires de maison. Pour les détenteurs d’une hypothèque à taux variable, c’est de la musique aux oreilles. Ils devraient voir leurs paiements hypothécaires baisser au courant des prochaines semaines.

>Participez à notre sondage: Que ferez-vous de votre hypothèque?

Comment cela? Les institutions financières ajustent leur taux directeur en fonction de celui de la Banque du Canada. Et le taux sur les hypothèques variables suit l’évolution du taux préférentiel des banques, avec un certain écart (par exemple, le taux préférentiel moins tant de points de pourcentage). Bref, une belle réaction en cascade qui se termine dans les poches des propriétaires de maison qui ont opté pour cette formule hypothécaire. Aucun doute, ils ont la main heureuse depuis des années ceux-là. Le taux à intérêt variable pourrait baisser autour de 2,30%, contre 2,60% avant l'annonce d'hier. Certains prédisent qu’ils pourraient descendre sous la barre des 2%. Chose certaine, cela écarte la possibilité d'une hausse imminente des taux.

Et les hypothèques à taux fixe? Ce pourrait prendre plus de temps avant qu’elles ne s’ajustent. Le taux sur celles-ci est déterminé en fonction du taux d’intérêt sur les obligations de 5 ou 10 ans de la Banque du Canada. Bien sûr, le rendement offert sur ces obligations pourrait être influencé à la baisse par le taux cible de la banque centrale (elles ont déjà baissé de quelques points), mais d’autres variables peuvent entrer en ligne de compte. L’impact n’est donc pas aussi direct. Le courtier hypothécaire Multi-Prêts peut néanmoins dégoter un taux de cinq ans à taux fixe de 2,79%. 

Votre hypothèque arrive bientôt à échéance? Vous êtes à la recherche d’une première maison? Vous êtes insatisfaits des conditions de votre contrat hypothécaire actuel? Si vous êtes dans l’une de ces situations, vous vous demandez quoi faire? 

J’ai discuté avec Denis Doucet, expert en hypothèque et porte-parole chez le courtier hypothécaire Mutli-Prêts, pour profiter de ses lumières sur la question. Voici le compte rendu de notre entretien sous forme question-réponse.

À propos de ce blogue

Les finances personnelles, ça consiste à gérer son argent au jour le jour en fonction d’objectifs plus ou moins éloignés. En regardant du bon angle, on constate qu’il s’agit d’un instrument pour réaliser ses ambitions et ses rêves. C’est avec humanité et une pointe d’humour que Daniel Germain compte aborder les finances personnelles dans ce blogue, dont l’objectif est de vous informer et de vous faire réagir. Daniel Germain assume la direction du magazine de finances personnelles Les Affaires Plus depuis 2002 et a développé de vastes connaissances sur le sujet.

Daniel Germain