Une autre manière d'investir... pour s'appauvrir

Publié le 20/01/2015 à 11:43

Une autre manière d'investir... pour s'appauvrir

Publié le 20/01/2015 à 11:43

Je me suis levé lundi matin sur cette nouvelle incroyable selon laquelle 1% des habitants de la planète allait bientôt être plus riche que les 99% qui composent le reste de la population mondiale. Sidérant…

Puis je me suis rappelé cette offre «sensationnelle» de Tangerine qui m’annonçait la semaine dernière par courriel que j'étais admissible à un prêt REER de 15 000$ (décidément, tout le monde veut me prêter de l'argent ces temps-ci).

Le prêt était préautorisé. Il ne suffisait que de cliquer sur un lien sur le site de la banque virtuelle pour accéder à l'argent, qui serait ensuite versé dans un compte d'épargne REER de l'ancienne ING Direct Canada (dans le giron de la Banque Scotia depuis 2012).

Normalement, le courriel aurait pris le chemin de la corbeille. Mais le texte de la promotion était accrocheur. Ça disait en gros ceci: nous vous prêtons 15 000$ à un taux d’intérêt de 1,5% (c’est excellent) si vous les placez dans un compte d’épargne REER qui verse 2,55%.

J’ai alors ressenti comme un chatouillement dans le cortex. Non pas que le rendement sur le placement soit extraordinaire, au contraire. Mais la banque versait des intérêts plus élevés sur le dépôt que ceux qu’elle exigeait sur le prêt! Tout le contraire de ce qui caractérise une banque! Y avait-il une erreur?

Suivez-moi sur Twitter

Pour lire mes billets précédents

J’ai plongé dans les conditions écrites en petits caractères, en bas, puis je suis allé lire les détails, sur le site Web. J'ai également appelé au service à la clientèle pour me rendre compte qu’il s’agissait d’une habile manoeuvre de marketing (le placement, c'est une industrie, il faut s'en rappeler). On déchante rapidement en se rendant compte que le fameux 2,55% de rendement n’est appliqué que durant une période très limitée, soit jusqu’au 31 mars. L’intérêt est abaissé automatiquement à 1,3% dès le lendemain (poisson d’avril!).

Aussi, le prêt doit être remboursé en un an, sans quoi,… bien je ne le sais pas vraiment, pas plus d'ailleurs que l’agent au service à la clientèle de Tangerine à qui j'ai parlé. «Bonne question, je ne sais pas», a-t-il balbutié quand j'ai réclamé des détails. Tant pis…

À propos de ce blogue

Les finances personnelles, ça consiste à gérer son argent au jour le jour en fonction d’objectifs plus ou moins éloignés. En regardant du bon angle, on constate qu’il s’agit d’un instrument pour réaliser ses ambitions et ses rêves. C’est avec humanité et une pointe d’humour que Daniel Germain compte aborder les finances personnelles dans ce blogue, dont l’objectif est de vous informer et de vous faire réagir. Daniel Germain assume la direction du magazine de finances personnelles Les Affaires Plus depuis 2002 et a développé de vastes connaissances sur le sujet.

Daniel Germain

Sur le même sujet

Une succession solvable, mais en manque de liquidités

14/06/2019 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. Mieux vaut faire l’inventaire complet de vos actifs et de vos dettes afin d’avoir une vision d’ensemble.

La «création de richesse» par l'assurance vie

14/06/2019 | Daniel Germain

La «stratégie de la création de richesse», le glaçage sucré pour vous faire avaler de l’assurance.