Bernard Mooney : Les champions du S&P 500

Publié le 04/10/2010 à 15:01, mis à jour le 04/10/2010 à 15:01

Bernard Mooney : Les champions du S&P 500

Publié le 04/10/2010 à 15:01, mis à jour le 04/10/2010 à 15:01

David Bianco est stratège de BankofAmerica/Merrill Lynch. Photo : Bloomberg

Blogue. Selon une étude de David Bianco, stratège de BankofAmerica/Merrill Lynch, 30 titres du S&P 500 ont atteint des sommets jamais atteints pendant le troisième trimestre. M. Bianco, en plus de les nommer, identifie leurs points communs.

Ces 30 titres sont, par ordre alphabétique :

Apple

Amazon.com

Airgas

Autozone

Ball Corp.

C.H. Robinson Worldwide

Cummins

Salesforce.com

Cognizant Technology

Dr. Pepper Snapple

DaVita

Family Dollar Stores

W.W. Grainger

Hasbro

Hormel Foods

Hospira

Intuit

McDonald’s

Mead Johnson Nutrition

McCormick

Newmont Mining

Nike

O’Reilly Automotive

Phillip Morris

J.M. Smucker

Stericycle

Teradata

Ventas

Wisconsin Energy

Yum! Brands.

 

Je suis surpris qu’il y en ait autant et que ce soit une liste si diversifiée, représentant la plupart des secteurs économiques. L’absence de sociétés financières n’est pas une surprise par contre.

Selon M. Bianco, ses sociétés en ces points communs :

Une forte proportion de leurs revenus est réalisée à l’extérieur des Etats-Unis (en moyenne 29% contre 28% pour le S&P 500). Leur croissance est supérieure (selon le consensus, ces sociétés accroîtront leurs profits de 16,2% cette année et de 14,0% l’an prochain). Ils ont aussi un rendement de l’avoir supérieur et une croissance de leur dividende.

Enfin, dans l’ensemble, ils ont les caractéristiques reliées à ce qu’on attend d’un titre de qualité: volatilité plus faible que la moyenne et profits moins variables également.

Reprenant ces critères, le stratège a fait une recherche pour tenter d’identifier des sociétés intéressantes. Il mentionne 23 titres, dont Johnson Controls, Fortune Brands, Kraft, Exxon, Goldman Sachs, United Technology, Danaher, Ecolab, Bemis et Deere.

Liste effectivement intéressante, à mon avis.

Bernard Mooney

 

Blogues similaires

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Derrière le chaos des marchés, le retour à la normale?

Mis à jour le 30/06/2022 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le stratège James Paulsen observe un lent retour à la normale que les investisseurs ne perçoivent pas encore.