Les chantiers du Québec vert

Publié le 11/06/2011 à 00:00

Les chantiers du Québec vert

Publié le 11/06/2011 à 00:00

D'autres régions ont choisi de placer l'environnement au coeur de leur développement économique. Certains projets ACCORD à teneur environnementale sont avancés, d'autres tardent à se concrétiser. Coup d'oeil sur les chantiers du Québec vert.

Le Bas-Saint-Laurent veut convaincre la planète d'exploiter les tourbières à sa manière. L'impact environnemental de tous les procédés d'exploitation a été étudié. L'industrie est en train de réduire son empreinte écologique et de redorer son blason à l'international grâce à la norme Veriflora, qu'elle a créée et qui certifie son respect des milieux humides.

" En Europe, mais ici aussi un peu, il y a eu destruction de tourbières à cause d'une mauvaise utilisation et il y a eu des campagnes antitourbe, explique Daniel Ross, conseiller en développement économique au MDEIE. Nous, nous allons maintenant jusqu'à la restauration du milieu, en semant. Nous voulons que le monde sache que notre exploitation est écologique. " D'ici la fin de l'année, la région espère créer 500 emplois dans la valorisation de la tourbe et en consolider 1 500.

En Estrie, le créneau des bioindustries environnementales a intéressé une cinquantaine de partenaires, dont 39 entreprises, soit trois fois plus que prévu. Un plan d'affaires a été conçu pour valoriser les matières résiduelles. On veut récupérer le glycérol de la production de biodiésel pour en faire du méthanol et de l'éthanol, entre autres. L'Estrie vient aussi d'accueillir un colloque sur les bioplastiques compostables. Objectif : faire passer de 200 à 400 le nombre d'emplois dans les biotechs environnementales et favoriser des investissements de 300 millions de dollars (M $) d'ici 2014.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, deux prototypes de microbus électriques en aluminium, donc plus légers et moins énergivores, sont en construction. On envisage aussi d'intégrer un maximum d'aluminium au transport ferroviaire, avec les Trains de Charlevoix.

À Québec, le créneau du bâtiment vert et intelligent tarde à donner des résultats. Mis en oeuvre en novembre 2008, il a souffert de deux départs successifs à la direction. Aujourd'hui, 37 entreprises y participent et une délégation se prépare pour la conférence Greenbuild, à Toronto, en octobre. La volonté de la Ville de Québec de bâtir des écoquartiers intéresse les constructeurs et les architectes de la région. À terme, Québec espère exporter 50 M$ en termes de produits et services en bâtiment vert et intelligent. Même sans le financement du projet ACCORD, plusieursconstructions vertes sont en cours de réalisation dans la région, notamment au Parc technologique métropolitain.

1 640

De 2005 à 2010, le secteur éolien a créé 1 640 emplois directs et 4 424 emplois indirects en Gaspésie, selon le MDEIE.

14

Nombre total de parcs éoliens en Gaspésie, dont cinq sont en construction et neuf en activité.

À la une

Dépolluer son portefeuille boursier

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. L’adaptation climatique touche directement les investisseurs boursiers.

La résilience climatique, ça se planifie!

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. Des entreprises commencent à planifier la gestion d’un risque climatique.

Quiz: testez vos connaissances climatiques!

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. Vous croyez que vous n’avez plus rien à apprendre sur le climat?