Jouer la carte de l'achat local... sans se griller

Publié le 04/06/2011 à 00:00

Jouer la carte de l'achat local... sans se griller

Publié le 04/06/2011 à 00:00

Par Y.C.

Le fabricant ontarien des barbecues Broil King a trouvé une bonne recette pour convaincre à la fois les Canadiens et les Américains d'acheter ses produits en jouant la carte de l'achat local. Il mentionne dans ses pubs télé et sur YouTube que ses barbecues sont " fabriqués en Amérique du Nord ". Une stratégie inusitée, car les manufacturiers mentionnent d'ordinaire le pays de fabrication et non le continent. " Nous voulons axer notre message sur la qualité de nos produits et nous démarquer de nos concurrents, qui fabriquent leurs appareils en Asie ", dit Ted Mealing, directeur du marketing chez Onward. L'entreprise fabrique ses barbecues à Waterloo, en Ontario, et en Indiana, aux États-Unis. David Soberman, professeur de marketing à l'École de gestion Rotman de l'Université de Toronto, trouve la stratégie brillante et suggère aux manufacturiers d'ici qui possèdent des installations aux États-Unis de s'en inspirer. " Cela rend le produit plus attrayant sur le marché américain, qui est beaucoup plus grand que le marché canadien et où le principe du Buy American est très important. "

À la une

10 choses à savoir mardi

Il y a 38 minutes | Philippe Lemelin

De riches firmes ont reçu de l’aide fédérale, la mise à jour d’Apple largement adoptée et Mattel recycle vos jouets.

Lithium Amérique du Nord: Legault «doit intervenir»

Il y a 28 minutes | François Normand

Sayona Québec et Central America Nickel sont en lice pour racheter la mine Lithium Amérique du Nord.

TDAH: un superpouvoir entrepreneurial

Il y a 38 minutes | Dominic Gagnon

BLOGUE INVITÉ. Qu'ont en commun Sir Richard Branson, Ingvar Kamprad et Bill Gates? Ils ont tous un TDAH.