Jocelyna Dubuc a lancé... une industrie

Publié le 24/04/2010 à 00:00

Jocelyna Dubuc a lancé... une industrie

Publié le 24/04/2010 à 00:00

Par Claudine Hébert

Lorsque Jocelyna Dubuc a ouvert le Centre de santé Eastman, en 1977, c'est à peine si elle savait comment baptiser sa nouvelle entreprise. " Je n'avais aucun modèle. Rien de tel n'existait au Québec, ni même au Canada. Ma seule détermination était d'offrir aux gens des services de massothérapie, des ateliers de yoga et une foule de conseils pour bien manger ", explique la pionnière du spa dans la province.

La toute petite maison canadienne, qui employait deux personnes sur appel à ses débuts, s'est transformée en un gigantesque domaine de quiétude et tranquillité de 326 acres. L'entreprise emploie 135 personnes.

Régulièrement récompensée pour son sens de l'entrepreneurship, Jocelyna Dubuc est aussi la fondatrice de l'Association québécoise Spa Relais Santé qui a permis de mieux encadrer l'industrie.

En fait, elle était loin de se douter qu'elle donnait naissance à une industrie québécoise qui compte aujourd'hui 5 000 emplois et dont les revenus se chiffrent en dizaines de millions de dollars en 2010.

À la une

Grippe aviaire, plus inquiétante qu'il n’y paraît

Il y a 35 minutes | John Plassard

EXPERT INVITÉ. Les nouveaux chiffres records seront lourds de conséquences.

Revenu Québec doit «combattre les cryptomonnaies»

Mis à jour à 14:20 | François Remy

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Est-ce le rôle d'un ministre des Finances d’envoyer ses agents livrer combat aux cryptomonnaies?

Dépolluer son portefeuille boursier

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. L’adaptation climatique touche directement les investisseurs boursiers.