" Nous devons travailler ensemble ! "

Publié le 24/04/2010 à 00:00

" Nous devons travailler ensemble ! "

Publié le 24/04/2010 à 00:00

L'industrie minière québécoise " veut le beurre et l'argent du beurre ". Elle doit " arrêter de faire l'autruche " et s'asseoir avec les groupes environnementaux afin de développer des projets miniers plus durables et plus équitables. Tel est le message qu'Ugo Lapointe, porte-parole de la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine, envoie aux associations minières du Québec.

" Il est faux de dire que nous nous opposons aux mines ", précise-t-il en entrevue avec Les Affaires.

Ugo Lapointe est aussi déçu, peut-être davantage que les associations minières, du fait que la hausse des redevances ait été décidée sans débat public. Son organisme réclamait une modification de la la formule des redevances pour les calculer non plus à partir des profi ts, mais à partir de la valeur brute des extractions. " C'est ce que prône la Banque mondiale, c'est ce que fait l'Australie, fait-il valoir. C'est plus simple à calculer et plus diffi cile de jouer avec les chiffres. "

La Coalition demande également de siéger dorénavant aux comités concernant le secteur minier. À l'heure actuelle, ces comités se limitent au gouvernement et à l'industrie, dit-il.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, avec l’espoir d’une Fed moins radicale

Mis à jour le 15/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.À Toronto, la Bourse reste stable, malgré une baisse du secteur de l'énergie et des métaux de base.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

15/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Turquoise Hill chute à Toronto après son rejet de l'offre de Rio Tinto

Les actions de Turquoise Hill ont baissé de 3,49$ pour atteindre 30,05$ à la clôture à la Bourse de Toronto.