" Faire de l'éducation la priorité "

Publié le 13/03/2010 à 00:00

" Faire de l'éducation la priorité "

Publié le 13/03/2010 à 00:00

Par Claudine Hébert

" Pour accroître la croissance économique du Québec, il faut faire de l'éducation la priorité nationale. Cette priorité ne doit pas être accordée à l'enseignement et à la recherche universitaire seulement, mais aussi à l'enseignement primaire, secondaire et collégial.

Nous devons nous attaquer au décrochage scolaire, notamment par un meilleur encadrement, et assurer l'accessibilité aux études supérieures pour accroître le taux de diplomation. Nous avons du retard dans ce domaine. Seulement 20,8 % des adultes de 25 à 64 ans détiennent un diplôme universitaire au Québec, par rapport à 26 % en Ontario.

Il faut fixer des objectifs ambitieux à cet égard. Rejoindre, dans un premier temps, la moyenne canadienne, et à plus long terme être un leader au Canada. Nous devons également augmenter la recherche universitaire pour favoriser l'innovation. C'est la meilleure façon d'augmenter la productivité du Québec. Les études montrent que les efforts de recherche et d'innovation ont un effet réel sur le progrès technique et sur l'amélioration de la productivité.

Il nous faudra prendre des engagements fermes pour faire du réseau universitaire québécois un chef de file sur la scène internationale. Le Québec doit devenir un des meilleurs endroits du monde pour poursuivre des études universitaires et pour enseigner. Le sous-financement des universités est un problème important. Le gouvernement doit réinvestir en éducation. Les sociétés qui ont des taux de scolarisation élevés sont parmi les plus riches, et ont les moyens d'offrir à leur population des services publics de qualité. "

À la une

Saga Gildan: les membres du CA démissionnent et le PDG quitte ses fonctions

L'entreprise a aussi fait savoir que le conseil sortant a mis fin aux discussions entourant le processus de vente.

Gildan, une saga qui mérite l'attention de nos leaders politiques et économiques

22/12/2023 | Jean-Paul Gagné

ANALYSE. Cela risque d’avoir des répercussions importantes pour ses employés, ses actionnaires... et pour Montréal.

Bourse: ce que les investisseurs doivent retenir du conflit qui secoue Gildan

26/01/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Ou comment les investisseurs devraient analyser un conflit à la haute direction d'une entreprise comme Gildan?