Les Canadiens, champions des rencontres en ligne

Publié le 25/03/2010 à 14:15

Les Canadiens, champions des rencontres en ligne

Publié le 25/03/2010 à 14:15

Par La Presse Canadienne

Quand il s'agit de rencontres en ligne, rien ne bat les Canadiens. Plusieurs études suggèrent que c'est au Canada que les gens utilisent le plus les réseaux sociaux, dont les sites de rencontres en ligne.

Selon comScore, une compagnie de mesures de données sur Internet, les Canadiens passent plus de temps sur les sites de rencontres que les gens aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne.

C'est également au Canada que l'on retrouve l'un des sites de rencontres les plus populaires au monde : "Plenty of Fish", créé par le Vancouvérois Markus Frind, maintenant millionnaire. Plus de 105 millions de visiteurs par mois passent par "Plenty of Fish" dans l'espoir de rencontrer l'être cher. Quelque 1,5 million de gens y vont chaque jour et environ 380 000 messages sont envoyés entre les membres chaque heure, d'après M. Frind.

ComScore indique que "Plenty of Fish" arrive en deuxième position en terme de visiteurs par mois, après le site "eHarmony", mais qu'il est au premier rang pour le nombre de visites totales.

M. Frind affirme que son site contribue à la création de un million de relations par année. Malgré l'apparition de nouveaux réseaux sociaux comme Facebook et le peu de changements apportés à "Plenty of Fish" depuis sa fondation en 2003, le site est toujours aussi populaire. Frind cherche maintenant à faire capitaliser l'argent dépensé par les internautes, mais croit que "Plenty of Fish" doit rester gratuit.

À la une

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.

Robert Miller, visé par des allégations, quitte la direction de Future Electronics

Radio-Canada a rapporté des allégations selon lesquelles il aurait payé des mineures pour des relations sexuelles.