Le nombre de baux de WeWork dégringole aux États-Unis

Publié le 16/01/2020 à 13:37

Le nombre de baux de WeWork dégringole aux États-Unis

Publié le 16/01/2020 à 13:37

Par AFP

(Photo: Catherine Charron)

Le nombre de baux de location signés par WeWork aux États-Unis a chuté de près de 93 % au dernier trimestre 2019, l’emblème américain des bureaux partagés payant au prix fort les déconvenues subies ces derniers mois.

Selon des données préliminaires du cabinet spécialisé CBRE, communiquées jeudi à l’AFP, WeWork n’a signé que quatre baux entre septembre et décembre derniers, correspondant à une superficie totale d’un peu plus de 17 000 mètres carrés. Au troisième trimestre 2019, l’entreprise avait signé pour plus de 235 000 mètres carrés.

Ce net ralentissement a fait perdre à WeWork la première place de la location de bureaux partagés, désormais occupée par Spaces, du groupe IWG, qui a signé des baux pour une superficie totale de près de 26 500 mètres carrés.

La nette baisse des locations de WeWork a pesé sur l’ensemble du marché locatif des espaces de travail flexibles, la surface totale ayant diminué de 75 % entre le 3e et le 4e trimestre derniers.

Les villes les plus affectées par cette dégringolade sont Manhattan (-81,9 %), Los Angeles (-74,6 %), Boston (-84,0 %) et Chicago (-89,2 %).

Présentée il y a encore peu comme une des étoiles de l’économie du partage, WeWork a accumulé les déboires en 2019. 

Face à la défiance grandissante des investisseurs, le groupe a dû renoncer à son entrée à Wall Street et son patron et cofondateur Adam Neumann a quitté ses fonctions.

En novembre, le groupe a annoncé la suppression de quelque 2 400 emplois dans le monde, soit près de 20 % de ses effectifs totaux.

 


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bourse: Wall Street termine sa pire semaine depuis 2008

Mis à jour il y a 12 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine la séance de vendredi en baisse malgré une remontée de dernière minute.

Coronavirus: la Fed prête à intervenir si nécessaire

14:56 | AFP

Les appels à l’action de la Banque centrale se sont multipliés ces derniers jours.

Titres en action: Banque Laurentienne, Banque Nationale, FCA...

06:08 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.