Des chercheurs découvrent une faille de sécurité dans des puces Intel

Publié le 15/08/2018 à 11:46

Des chercheurs découvrent une faille de sécurité dans des puces Intel

Publié le 15/08/2018 à 11:46

Par AFP

(Photo: 123rf.com)

Des chercheurs ont découvert une nouvelle faille de sécurité dans des puces électroniques d'Intel pouvant conduire des pirates informatiques à des informations censées être contenues dans des coffre-forts virtuels sécurisés, a averti mardi le géant américain.


Des mises à jour des logiciels sont déjà disponibles et personne ne semble, à ce jour, avoir profité de cette faille, appelée «Foreshadow» («Présage»), a précisé Intel.


En janvier, deux failles de sécurité majeures - «Spectre» et «Meltdown» - avaient été mises à jour et avaient montré que presque tous les microprocesseurs, qui font fonctionner des milliards d'appareils électroniques, étaient potentiellement vulnérables.


Elles avaient ébranlé le géant américain.


«Une fois les systèmes mis à jour, nous nous attendons à ce que le risque pour les consommateurs et les entreprises utilisant des systèmes d'exploitation non virtualisés soit faible», a affirmé dans un message sur le site internet d'Intel le directeur général en charge de la sécurité des produits.


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: CGI, Qualcomm et Prometic

Que faire avec les titres de CGI, Qualcomm et Prometic?

Intel Canada : la Loi de Moore en a encore pour au moins 50 ans

06/07/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. À condition de tenir compte du rôle des mégadonnées, des réseaux 5G et de l’IA dans son interprétation...

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.