D-Box réduit sa perte nette au premier trimestre

Publié le 14/08/2018 à 15:32

D-Box réduit sa perte nette au premier trimestre

Publié le 14/08/2018 à 15:32

Par Denis Lalonde

(Photo: courtoisie)

Technologies D-Box (Tor., DBO) a vu sa perte nette reculer à 229 000$ pour son premier trimestre terminé le 30 juin, grâce à une hausse de 17% de ses revenus.

La perte nette était de 984 000$ au trimestre correspondant il y a un an.

L’entreprise de Longueuil, qui conçoit des sièges intégrant un système de simulation de mouvements pour l’industrie du «divertissement immersif», a fait état de revenus de 9,5 millions $ durant le trimestre, eux qui étaient de 8,1 millions $ l’an dernier.

En excluant les éléments non récurrents, D-Box aurait enregistré un bénéfice de 1,16 million $, par rapport à 377 000$ durant la même période il y a un an.

La direction de l’entreprise a souligné, durant le trimestre, sa 100e installation dans des salles de cinéma au Canada, l’ajout de sièges dans 18 salles de cinéma en Allemagne et une entente avec Trondheim Kino, la plus grande entreprise culturelle et de divertissement de Norvège. 

Le titre de l’entreprise se négociait à 0,23$ en milieu d’après-midi à la Bourse de Toronto, en hausse de 0,01$.

 


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Ce que vous devez savoir sur la techno québécoise cette semaine

05/12/2016 | Denis Lalonde

Des nouvelles de Constellio, d'Opsens, de Stingray, d'Adaptive Financial Consulting et de Technologies D-Box.

D-Box fera vibrer les Chinois

09/08/2016 | lesaffaires.com

Technologies D-Box a signé une entente afin d'introduire ses systèmes de simulation de mouvements en Chine.

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.