À l'ombre d'Apple et du iPad, le Kindle d'Amazon est toujours le numéro un

Publié le 23/04/2010 à 13:53

À l'ombre d'Apple et du iPad, le Kindle d'Amazon est toujours le numéro un

Publié le 23/04/2010 à 13:53

Par Alain McKenna

Blogue. Les résultats financiers qu'Apple a publiés plus tôt cette semaine ne devraient pas éclipser le fait qu'Amazon et son Kindle demeurent bons numéro un du marché du livre électronique. Dans les dents iPad!

Me suivre sur Twitter: @mcken

PLUS: Les profits d'Amazon en hausse de 68 %

PLUS: Le bénéfice d'Apple en forte hausse

Pour son premier trimestre 2010, Amazon a déclaré des ventes en hausse de 46 %, à 7,13 milliards de dollars US. L'an dernier à la même période, c'était 4,89 milliards. C'est toute une progression, qui commence à se refléter dans la valeur boursière d'Amazon, qui a pratiquement doublé en un an (encore que son action vient de chuter de 4 %, ce matin).

Amazon a profité de l'annonce pour confirmer que son plus gros vendeur était le Kindle, le catalogue de livres vendus pour sa fameuse liseuse d'ebooks dépassant aujourd'hui les 500 000 titres.

Il faut dire que ce catalogue a aussi la chance d'être disponible pour d'autres tablettes et appareils mobiles intelligents, comme l'iPad et l'iPhone, d'Apple. C'est donc dire qu'Amazon profite non seulement de sa propre popularité, mais aussi de celle du produit de son principal concurrent dans ce marché, en attendant de voir où Sony s'en va avec son Reader.

Un autre atout du Kindle : l'appareil est vendu un peu partout dans le monde, ce que l'iPad ne tardera pas de faire, au fil des prochaines semaines.

Au Canada, la chaîne Indigo-Chapters a lancé Kobo, son propre catalogue numérique, sur l'iPad. Elle possédera bientôt sa propre tablette, appelée tout simplement Kobo eReader.

De son côté, l'Association nationale des éditeurs de livres (ANÉL), qui regroupe la plupart des éditeurs québécois, se prépare aussi à lancer une version de son catalogue sur l'App Store d'Apple. Mais on n'entend pas parler de tablette, par contre. Est-ce une bonne idée?

Peut-être y a-t-il un lien à faire entre l'ANÉL et l'ExoPC, la tablette développée à Rimouski par la société du même nom, et dont l'objectif est justement de faire rayonner le contenu francophone d'ici.

Car s'il semble y avoir une tendance dans le marché des livres numériques, c'est qu'il n'est pas nécessaire de se limiter aux produits d'Apple pour assurer son succès. Surtout que l'avenir des liseuses de ebooks semble assez intéressant. Vous avez vu les prototypes d'affichages du futur?

Je vous laisse sur des vidéos qui les illustrent de belle façon.

 

 

 


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: préparer le rebond

BLOGUE INVITÉ. Le revers, aussi brutal soit-il, peut vous permettre de rebondir et de revenir plus fort.

Quel est l'impact réel de la COVID-19 sur la consommation?

CHRONIQUE. La toute première étude à ce sujet vient d'être dévoilée, et elle fait froid dans le dos...

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed

Il y a 47 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed?