Shoppers utilisera la chaîne de blocs pour s'assurer de la qualité du cannabis

Publié le 17/06/2019 à 14:08

Shoppers utilisera la chaîne de blocs pour s'assurer de la qualité du cannabis

Publié le 17/06/2019 à 14:08

Par La Presse Canadienne
Du cannabis sur une feuille d'ordonnance.

(Photo: 123RF)

La chaîne de pharmacies Shoppers (SC), connue sous la bannière Pharmaprix au Québec, fera appel à la technologie de la chaîne de blocs pour rassurer les médecins et les pharmaciens quant à la qualité du cannabis médicinal, a indiqué lundi le vice-président du développement des affaires de l’entreprise.

Shoppers a signé un accord avec TruTrace Technologies pour un projet pilote visant à fournir un logiciel permettant de suivre le cannabis médical, de la graine jusqu’au produit final, a précisé Ken Weisbrod.

Selon M. Weisbrod, la source de cannabis médical doit être traçable et responsable pour que les patients et les praticiens se sentent à l’aise avec ce traitement.

Lorsqu’un patient prend des médicaments, il s’attend à ce que certaines normes soient respectées et à ce que ses traitements aient fait l’objet d’essais cliniques ayant établi des résultats et des effets cohérents, a-t-il ajouté.

Shoppers Drug Mart fournit actuellement du cannabis médical aux patients, mais uniquement en ligne.

La première phase du projet pilote devrait être achevée d’ici le 31 juillet et sa mise en œuvre complète est prévue pour la fin novembre.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

Il y a 51 minutes | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

10:49 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».

Les Pêcheries MJM reçoit 1,5M$ de la FTQ

14:39 | Anne-Marie Luca

PME DE LA SEMAINE. Grâce au financement, Les Pêcheries MJM se lance dans la pêche au crabe des neiges.