Fitbit se lance dans les montres connectées, son action chute

Publié le 06/01/2016 à 12:48

Fitbit se lance dans les montres connectées, son action chute

Publié le 06/01/2016 à 12:48

Par AFP

Image: Fitbit

La figure de proue des bracelets de fitness, Fitbit, a dévoilé mardi sa première montre connectée, espérant se faire une place sur ce nouveau marché qui représente une concurrence croissante pour son coeur de métier, mais sans parvenir à convaincre Wall Street.

Fitbit est l'une des sociétés les plus en vue sur le créneau des «wearables», les accessoires vestimentaires connectés, grâce à ses bracelets de toutes les couleurs permettant d'enregistrer automatiquement son rythme cardiaque, les distances parcourues ou les calories brûlées qui ont été adoptés par nombre de sportifs. Mais cet engouement est menacé par l'essor des montres connectées, proposées par toute une série de fabricants dont Apple, qui intègrent souvent les mêmes fonctionnalités.

Fitbit y réagit avec sa nouvelle montre «Fitbit Blaze», qui représente «un équilibre entre le fitness et le style», a assuré le patron et co-fondateur de l'entreprise, James Park, lors d'une conférence de presse organisée à Las Vegas à la veille de l'ouverture du salon d'électronique grand public CES.

Les pré-commandes ont été ouvertes mardi, avec un prix annoncé de 199 dollars aux Etats-Unis, et l'appareil arrivera en magasins en mars.

La Fitbit Blaze contient un module amovible pouvant s'adapter à différents bracelets et compatible avec les smartphones utilisant les systèmes d'exploitation iOS (Apple), Android (Google) et Windows (Microsoft).

«Elle fait passer le fitness en premier, a le bon mélange de fonctionnalités qui ne submergent pas l'utilisateur», a affirmé James Park.

Comme les précédents bracelets sortis par Fitbit, la nouvelle montre conserve des fonctions de surveillance du rythme cardiaque ou de la qualité du sommeil, mais permet aussi, comme les montres connectées d'autres fabricants déjà sur le marché, de recevoir des notifications d'appel et des SMS, ou de contrôler la musique jouée sur un smartphone.

L'appareil n'a toutefois pas du tout convaincu les investisseurs à la Bourse de New York, où l'action Fitbit s'effondrait de presque 21% en trois jours.

Fitbit était encore au troisième trimestre en première position sur le marché mondial des wearables, dont il s'adjugeait 22% avec 4,7 millions d'appareils vendus, selon des estimations du cabinet de recherche IDC. Mais beaucoup d'analystes s'attendent à ce qu'il soit détrôné par l'Apple Watch lancé l'an dernier par la marque à la pomme.

La concurrence pourrait aussi venir de l'équipementier sportif Under Armour, qui a dévoilé de son côté mardi, en coopération avec HTC, une série de 3 appareils connectés baptisée "UA Healthbox", réunissant un bracelet fitness, un moniteur cardiaque et une balance intelligente. L'ensemble sera disponible le 22 janvier aux Etats-Unis pour 400 dollars.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Énergie 4.0: des centaines de milliards d'investissements

15/10/2019 | François Normand

L'industrie modernisera le réseau électrique en Amérique du Nord. Il y aura des gains, mais aussi des risques.

Informatique ambiante: la stratégie de Google se dévoile

15/10/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. La flopée de nouveaux appareils de Google mise sur l’intelligence artificielle pour attirer les acheteurs.

Politique: quand le contenant prime sur le contenu...

15/10/2019 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Je suis avec un certain découragement la campagne électorale fédérale présentement en cours.