Père Noël doit se doter d'un plan de communication

Publié le 20/12/2008 à 00:00

Père Noël doit se doter d'un plan de communication

Publié le 20/12/2008 à 00:00

Par André Dubuc

De plus, le plus célèbre résident du pôle Nord risque de se trouver dans le collimateur des écologistess. Les flatulences de ses rennes sont source de gaz à effet de serre, dont les impacts sont catastrophiques pour ses concitoyens de l'Arctique. Pas très éthique.


Plus au sud, rubans, choux et papiers d'emballage encombrent les dépotoirs. Une ordure, le Père Noël ?


"Il doit se doter d'un plan de communication", insiste Dominique Bélanger, présidente de la firme Radar communications et relations publiques, de Québec.


Le Père Noël pourrait s'inspirer du Bonhomme Carnaval et se rendre visible pendant toute l'année. En faisant la tournée des garderies et des écoles, par exemple, il monopoliserait l'espace public, coupant l'herbe sous le pied d'un éventuel concurrent.


Gare à la syndicalisation des lutins


Avec leurs faibles salaires, les Chinois menacent en effet son quasi-monopole. Une chance que le Père Noël est un bon employeur, capable de mobiliser ses lutins, souligne Florent Francoeur, pdg de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.


"Si le royaume du Père Noël était situé au Québec, les lutins seraient syndiqués", soutient-il, rappelant que le taux de syndicalisation atteint ici 40 %, comparativement à 28 % en Ontario, et 13 % aux États-Unis.


Le renouvellement de la main-d'oeuvre inquiète autrement le spécialiste des ressources humaines. "Comme ailleurs en Occident, l'employeur devra faire plus avec moins de lutins, en raison de la dénatalité." Une importante révision des méthodes de travail doit être mise à l'ordre du jour.


Enfin, le Père Noël, lui-même, n'est pas éternel. Il doit s'occuper de sa succession, de toute urgence. Jean Charest a rescapé le sapin de l'Assemblée nationale, mais il ne sera pas toujours là pour jouer les sauveurs.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.