Une pousse québécoise cueillie par de prestigieux capital-risqueurs

Publié le 18/04/2018 à 13:52

Une pousse québécoise cueillie par de prestigieux capital-risqueurs

Publié le 18/04/2018 à 13:52

Par lesaffaires.com

Le fonds d'investissement californien en capital de risque 500 Startups vient de former sa 23e cohorte. Et parmi les heureuses élues, une Québécoise sort du lot: Lexop.


Dans la mouture 2018, on retrouve un mélange habituel de start-up dédiées à la consommation (exemple avec Copper Cow Coffee, proposant un café vietnamien équitable et écoresponsable), au B2B ou aux médias (cette fois, il y a Koreaboo, une plateforme de contenus «viraux» coréens mais en langue anglaise).


Incontournable, la chaîne de bloc (blockchain) s’invite dans modèles d’affaires. Pas de déferlante toutefois, par manque apparent de maturité des applications. Citons tout de même les entreprises sélectionnées Metadium, un prestataire de services pour le développement d'affaires basées sur la blockchain, et Solana, une chaîne de bloc destinée à la mise à l'échelle des transactions financières automatisées et décentralisées.


Petite mention également liée aux cryptoactifs avec Libra Credit, qui offre à quiconque des emprunts par le biais de jetons numériques.


Mais toute l'attention sera portée ici sur la seule entreprise québécoise retenue sur les milliers de candidatures internationales, la plateforme de communication légale Lexop.


Focus sur le marché américain


À travers le programme de 500, cette start-up lancée en 2016 va recevoir 150 000 $US qui lui permettront d'accélérer son expansion.


«Seulement 18 entreprises ont été choisies pour participer au programme, soit 0,7% des applications. Statistiquement, les chances d'entrer à Harvard sont plus élevées», se félicite Lexop.


Élue pour intégrer le programme «Seed» à San Francisco pendant 4 mois, la jeune pousse montréalaise sera accompagnée par des experts sur des aspects ciblés tels que la croissance des ventes B2B, la pénétration de nouveaux marchés ou encore la définition de la stratégie de prix. 


En général, à la fin du programme, les start-up doublent voire triplent leurs ventes mensuelles et sont prêtes à lancer une ronde de financement de plusieurs millions de dollars, sent bon de rappeler Lexop.


«Nous sommes déjà bien implantés au Canada. La prochaine étape pour nous est de nous concentrer sur notre expansion aux Etats-Unis», explique le PDG, Amir Tajkarimi.


Lexop revendique plus de 12 millions de pages délivrées à travers sa plateforme, au lieu des méthodes traditionnelles telles que le courrier recommandé, les messagers et les huissiers. Et ce par 30 000 utilisateurs. Ce qui repésente en outre plus de 2000 arbres sauvés.


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.