De bonne source: Quatre nouveaux avocats dans l'équipe de Novalex

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

De bonne source: Quatre nouveaux avocats dans l'équipe de Novalex

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

Par Les Affaires

Guy J. Paquette a été chef des affaires juridiques, notamment chez Kruger Énergie, CIBC et Quebecor. Dominic St-Laurent a acquis une vaste expérience en matière de droit pénal et criminel, notamment comme avocat au DPCP. Il a été expert juridique en matière pénale pour Radio-Canada et chargé de cours à l'Université de Montréal. Virginie Arbour-Maynard se joint à Novalex et sa direction dans un rôle de conseil stratégique, tant à l'égard du développement et de la satisfaction des clients du cabinet que de celui de ses avocats-conseils et salariés. Loris Bénaiteau devient avocat en droit des affaires au sein de Novalex après y avoir terminé son stage et y avoir été étudiant. Il est titulaire d'un Master 1 spécialisé en entreprises et droit des affaires de l'Université de Bordeaux.


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

De bonne source: Rekha Ranganathan

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

Présidente, CAE Santé

De bonne source: Alexandre Hénault

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

Chef de marché au Québec, MightyHive

OPINION De bonne source: Jean-Philippe Deschênes-Gilbert
Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires
De bonne source: David Cataford
Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires
De bonne source: Martin Bédard
Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

24/04/2019 | Catherine Charron

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour le 24/04/2019 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.