Un centre de distribution ultra vert

Publié le 09/02/2013 à 00:00

Un centre de distribution ultra vert

Publié le 09/02/2013 à 00:00

Le centre de distribution construit par la SAQ en 1964 dans l'est de Montréal n'a pas cessé de se moderniser pour satisfaire aux exigences de développement durable.

«Depuis les années 1980, la SAQ a pris beaucoup de mesures visant à accroître son efficacité énergétique, en créant par exemple un comité de vigilance interne chargé de fixer des cibles de réduction annuelles», explique Cédéanne Simard, chargée de projet en développement durable à la SAQ.

En 2009, l'entreprise d'État a choisi d'aller plus loin en demandant une certification LEED Canada BE:E&E (bâtiment existant : exploitation et entretien) 2009 pour le bâtiment de 55 422 m2, une première au Québec.

Repenser le bâtiment

L'un des grands défis a été de repenser l'usage du bâtiment dans son ensemble. Il a fallu dresser un inventaire afin de voir comment chaque pied carré était utilisé, quels étaient les besoins et comment y répondre à l'aide de la mécanique et de l'électronique.

Cet exercice a notamment permis de repérer un atout sous-exploité : un vide sanitaire, situé sous le bâtiment, qui constituait une véritable réserve d'air réchauffé. «Nous avons eu l'idée d'utiliser cet air chaud pour ventiler notre cour de camion, ce qui a réduit considérablement notre consommation de chauffage», souligne Cédéanne Simard.

Revoir les achats

Cet audit a également entraîné des bouleversements au service des achats : «Nous n'allions pas jusqu'à calculer, comme le LEED le demandait, le pourcentage d'achats verts que nous faisions. Cela nous a donc poussés à être encore plus rigoureux dans notre gestion quotidienne.»

Rigoureux, mais aussi créatifs, puisque le programme américain Energy Star pénalisait la consommation d'électricité en raison du fait qu'elle est produite aux États-Unis par des centrales nucléaires. «Nous avons donc dû nous creuser la tête pour trouver des solutions, comme l'utilisation du vide sanitaire, qui pouvaient nous permettre de gagner des points !» résume la chargée de projet.

Lors d'un projet mené en 2011, la nouvelle politique de réutilisation du mobilier lui a permis de réutiliser 99 % de ses biens, une économie de 44 000 $ en achat de matériel neuf.

«Grâce à ces gains, nous pouvons espérer un rendement de l'investissement en moins de 5 ans, puisque nous avons investi 223 550 $ dans ce projet», analyse-t-elle.

Le centre de distribution de la SAQ est finaliste au concours Énergia de l'AQME, dans la catégorie Bâtiment existant.

12 %

Réduction de la facture d'électricité et de gaz

223 550 $

Somme investie dans le projet

À la une

Investissement responsable: penser «gagnant-gagnant»

BLOGUE INVITÉ. À long terme, je suis convaincu que ce sont les entreprises responsables qui créeront le plus de valeur.

L'évaluation des investissements responsables relève du Far West

15/11/2019 | Denis Lalonde

BALADO.Les investissements responsables sont là pour durer mais leur évaluation relève du Far West, dit François Bourdon

En attente du marché baissier?

BLOGUE INVITÉ. En fait, sommes-nous vraiment dans un marché haussier qui bat des records de longévité?