L'histoire

Publié le 02/02/2013 à 00:00

L'histoire

Publié le 02/02/2013 à 00:00

Par Géraldine Martin

C'était il y a quelques années. J'étais journaliste à Radio-Canada. Chaque jour, mon patron me posait systématiquement cette question : «C'est quoi, ton histoire ?» Je lui bredouillais quelques phrases résumant la nouvelle économique du jour. Il me répondait invariablement : «Va prendre une marche, et reviens me raconter une histoire». Je partais alors arpenter les couloirs de la grande tour.

À force de marcher, j'ai compris toute l'importance de «l'histoire». Il y a des millions de façons de rédiger un article ou de réaliser un reportage. Mais il n'y a qu'une seule manière de séduire son auditoire : lui raconter une histoire.

Celle-ci doit capter son attention. Du premier mot jusqu'au point final. Elle doit couler, sans cassure. Un seul faux pas et c'est le décrochage.

Mieux encore, l'histoire atteint la note parfaite lorsqu'elle ne s'arrête pas au dernier mot. Si, une fois la page tournée, elle vous habite, vous conduit à réfléchir, vous pousse à prendre des décisions, elle a rempli sa mission.

C'est dans cet état d'esprit que j'ai le plaisir d'arriver en poste. Au-delà des conseils et de la nouvelle, nos journalistes viseront toujours à vous faire réfléchir et à vous faire agir.

Autrement dit, si une fois la page tournée, vous décidez de lancer votre entreprise, de réaliser une acquisition, d'ajuster votre style de gestion, de prendre en main vos placements... nous aurons gagné notre pari. Celui de toujours vous transmettre la passion d'entreprendre.

Pour la petite histoire, le patron qui me suggérait de faire une marche dans les couloirs de Radio-Canada n'était nul autre que Claude Beauchamp. Le même qui, en 1980, s'est associé à Rémi Marcoux pour relancer le journal Les Affaires, alors au bord de la faillite.

Au plaisir de faire connaissance !

À suivre dans cette section

À la une

Reitmans ferme des boutiques et coupe 1400 postes

L'enseigne fermera ses magasins Addition Elle et Thyme Maternité au cours de l’été.

Un plan de 400 M $ pour la relance de l'industrie culturelle

« On est confiant de pouvoir rouvrir les lieux de diffusion avant la Fête nationale » a dit la ministre Roy.

Bombardier clôture la vente des CRJ à Mitsubishi pour 550M$US

Bombardier pourra se concentrer sur sa seule source de revenus restante, les avions privés.