Porter poursuit des employés pour propos diffamatoires sur Twitter

Publié le 18/04/2013 à 06:29, mis à jour le 16/10/2013 à 11:22

Porter poursuit des employés pour propos diffamatoires sur Twitter

Publié le 18/04/2013 à 06:29, mis à jour le 16/10/2013 à 11:22

Par La Presse Canadienne

Des employés grévistes auraient terni l'image de Porter sur Twitter, accuse le transporteur aérien. Photo: Bloomberg

Porter Airlines a intenté une poursuite contre le syndicat représentant 22 employés en grève des services de ravitaillement en carburant pour des commentaires publiés sur le réseau social Twitter.


La déclaration, déposée plus tôt ce mois-ci en Cour supérieure de l'Ontario, vise à obtenir 3 M$ en dommages pour diffamation, en plus d'1 M$ pour dommages punitifs, alourdis et symboliques.


La poursuite nomme le local 343 du Syndicat canadien des employés professionnels et de bureau et la coordonnatrice de la grève, Mary Stalteri, comme défendeurs.


Selon des documents déposés en cour, Porter allègue que des commentaires diffamatoires envers le transporteur aérien ont été publiés par Mme Stalteri au nom du syndicat, le tout par l'entremise d'un compte Twitter appelé (at)PorterStrike, qui comptait plus de 200 abonnés en date de mercredi après-midi.


Au dire de Porter, l'entreprise fut diffamée par une vidéo représentant le faux écrasement d'un avion de Porter, une fausse publicité et «de nombreux» commentaires qui, affirme la compagnie, ont été publiés sur le compte Twitter entre le 17 janvier et le 8 avril.


Ces gazouillis auraient diffusé des informations fausses et trompeuses à propos des protocoles de sécurité et des méthodes de formation pour la compagnie et ses employés.


Glenn Wheeler, un avocat du syndicat, prévoit déposer une réponse en cour d'ici quelques jours.


La grève a commencé le 10 janvier.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Aéroplan: Aimia et Porter s'unissent

Cette entente entrera en vigueur en juillet 2020, lorsque le partenariat entre Aimia et Air Canada prendra fin.

Porter vend l'aérogare Billy Bishop

Porter Aviation Holdings vend l'aérogare Billy Bishop au consortium Nieuport Aviation Infrastructure Partners GP.

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.