Le pouvoir de la parole

Publié le 05/11/2008 à 13:49

Le pouvoir de la parole

Publié le 05/11/2008 à 13:49

Par lesaffaires.com
La plupart des individus jugent les compétences des autres en fonction de la manière dont ils parlent. Ensuite, ils décident si la personne mérite leur attention ou non.


Le problème est que personne ne parle le même « langage »; chaque personne a son propre style, écrit une journaliste du Harvard Business Review! Alors, lorsqu'on rejette une idée parce qu'on ne comprend pas le style linguistique d'un individu, l'organisation se prive d'un énorme bassin d'idées.

Le style linguistique des hommes et des femmes varie considérablement. En Amérique du Nord, où le style masculin domine, les femmes sont souvent mises à l'écart et ainsi, n'obtiennent pas de promotions dans l'organisation... même si elles aussi compétentes que leurs collègues masculins.

Alors, comment assurer que vos employés sont entendus et jugés à leur juste valeur... peu importe le style linguistique qu'ils ont adopté ? Quelques idées pratiques ont récemment été publiées dans le Harvard Business Publishing :

Familiarisez-vous aux différents styles linguistiques de vos employés.
Adoptez une approche flexible (dans les réunions, les programmes de mentorat et les évaluations annuelles) pour accommoder les différents styles dans votre entreprise.
Finalement, ajustez votre style linguistique à celui de vos employés. Vous êtes le patron après tout!

La flexibilité est la clé du succès; spécialement dans un monde aussi globalisé et culturellement diversifié!

Lire le résumé (en anglais) et acheter l'article

À la une

Pour en finir avec le populisme économique

ANALYSE. Miner la confiance des Canadiens à l'égard de la Banque du Canada est un jeu dangereux et malhonnête.

Bourse: Wall Street termine la semaine en hausse pour la première fois en deux mois

Mis à jour le 27/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de plus de 200 points.

La Banque Nationale surpasse les attentes tandis que l'horizon économique s'assombrit

Les résultats du plus récent trimestre de la Banque Nationale montraient des hausses de revenus pour tous ses secteurs.