La stratégie innovatrice d'Amazon

Publié le 14/04/2010 à 11:57

La stratégie innovatrice d'Amazon

Publié le 14/04/2010 à 11:57

Photo : Jeff Bezos, pdg d'Amazon, tenant un Kindle en mai 2009. (Bloomberg)

BLOGUE. Bâtir une entreprise profitable n’est plus une garantie de son succès, estime Mark W. Johnson, président du conseil d’administration et cofondateur de la firme de recherche et de consultation en innovation, Innosight.

 

La preuve, écrit-il dans son livre Seizing the White Space: Business Model Innovation for Growth and Renewal (Harvard Business Press, février 2010), est que la durée de vie moyenne des entreprises sur le S&P 500 est passé de 57 ans en 1958, à 30 ans en 1983, à 18 ans en 2008.

 

Le modèle d’entreprise traditionnel ne fonctionne plus en raison des cycles de vie plus courts et force désormais les sociétés à trouver de nouvelles façons de faire. Le modèle et la stratégie de l’entreprise doivent être conçus pour se transformer et s’adapter aux changements à tous moments, ajoute-t-il.

 

Amazon : l’exemple à suivre

 

Amazon est une des seules entreprises ayant ressorti gagnante de la bulle technologique de la fin des années 1990 et a connu une croissance impressionnante, les revenus passant de 4 milliards de dollars en 2002 à près de 20 milliards en 2008, écrit M. Johnson.

 

Pour Amazon a réussi tandis que d’autres ont échoué ? La clé de son succès repose sur six points importants, selon Mark W. Johnson.

 

1. Amazon a bâti un modèle d’affaires viable et innovateur en le structurant autour d’un marché continuellement en mutation et où les valeurs des clients changent perpétuellement.

 

2. La société américaine a diversifié son offre de produits en proposant des bijoux, des jeux, des vêtements, des articles de sport, des accessoires, des appareils électroniques et même des robinets et des bicyclettes.

 

3. Il y a quelques années, Amazon a saisi un marché non exploité en ligne, celui d’offrir un service de vente de livres usagés avec commission.

 

4. Amazon a aussi ouvert son site aux tiers partis, c’est-à-dire aux concurrents, afin qu’un plus grand nombre de vendeurs de livres se retrouve sous un même toit. Ils reçoivent évidemment une commission de chacune de ces ventes.

 

5. Le géant des ventes de livres en ligne a également attiré une nouvelle clientèle, soit la communauté des TI, en offrant une variété de produits technologiques, comme des ordinateurs, des accessoires pour ceux-ci et des logiciels.

 

6. Finalement, comment omettre le Kindle et l’élaboration du Lab126 qui est responsable de ce produit. Le Kindle, vendu à plus de 1,5 million d’unités jusqu’à présent, a une part de marché de 90 %, qui pourrait toutefois significativement baisser à 35 % d’ici les cinq prochaines années avec la venu du iPad, selon les estimées de Credit Suisse.

 

Le modèle d’entreprise d’Amazon a été conçu pour être transformé à tout moment. Son habileté de lancer de nouvelles activités commerciales tout en maintenant ses activités actuelles est ce qui fait son succès, conclut M. Johnson.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Tendance inquiétante aux É.-U pour les producteurs québécois d'énergie verte

12/08/2020 | François Normand

Un rapport publié mardi montre une diminution de l’appétit des entreprises pour l’électricité renouvelable aux É.-U.

Ah, la Gaspésie!

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?

Le déficit ontarien devrait atteindre 38,5G$ en 2020-2021

En trois mois, le gouvernement ontarien a presque doublé sa projection de déficit annuel.