Des camps d'été pour s'initier aux affaires


Édition du 23 Août 2014

Des camps d'été pour s'initier aux affaires


Édition du 23 Août 2014

Par Pierre Théroux

L'île Banane sur la rivière Saint-Maurice, face à Shawinigan, a accueilli de curieux aventuriers au début août. Pendant cinq jours, cinq filles et trois garçons de 12 à 15 ans y ont découvert l'a b c de l'entrepreneuriat à l'occasion d'un camp estival.

«C'était vraiment tripant. J'ai aimé entendre les entrepreneurs nous raconter leurs parcours, leurs histoires», commente Jérôme Allaire, 15 ans. L'élève de troisième année du secondaire à l'école Paul-Le Jeune, à Saint-Tite, qui n'avait aucune expérience préalable, a même eu la chance de présider Les p'tits bonheurs de table. L'entreprise, créée au cours de la semaine avec ses trois équipiers, a conçu une nappe à pois munie de pochettes aux quatre extrémités permettant d'y déposer des cailloux ou autres objets pour la maintenir en place par temps venteux.

Grâce à une mise de fonds de 250 $, accordée par l'organisme Communauté entrepreneuriale de Shawinigan, et un prêt additionnel du même montant consenti par un coach participant, l'entreprise a pu acheter du tissu et engager une couturière pour confectionner 15 nappes vendues lors de la soirée de clôture.

«On a remboursé notre prêt et fait un peu de profit, souligne Jérôme. Ça a été une belle expérience qui me donne une bonne base», dit celui qui souhaite revivre l'expérience l'été prochain.

Ce Camp entrepreneurial estival vise justement à «permettre à des jeunes de s'initier à l'entrepreneuriat et d'explorer leur potentiel», explique Denis Morin, coordonnateur de la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan, instigatrice de ce projet qui se veut aussi ludique. Car, entre la rédaction d'un plan d'affaires et la mise sur pied de leur entreprise éphémère, les entrepreneurs en herbe ont aussi visité la Cité de l'énergie et ont fait une sortie au parc d'Arbre en arbre de Shawinigan.

Cette première expérience n'est pas la dernière. «Nous allons refaire le camp et peut-être même avec de nouveaux groupes [d'élèves] plus jeunes», dit M. Morin qui est aussi directeur-conseil en entrepreneuriat à la Commission scolaire de l'Énergie, en Mauricie. Cette commission scolaire a déjà mis en place la réalisation de projets entrepreneuriaux pendant l'année scolaire auprès des quelque 1 600 élèves de ses écoles primaires et secondaires.

Des entrepreneurs en devenir

En Beauce, près de 60 jeunes de 15 à 17 ans se sont aussi initiés à l'entrepreneuriat pendant leurs vacances scolaires. L'École d'entrepreneurship de Beauce (EEB) y tenait du 23 juin au 11 juillet la deuxième édition du Camp Entrepreneurs en devenir (CEED), également créé «pour stimuler la fibre entrepreneuriale des jeunes», explique Catherine Larochelle, dont le rôle de bénévole l'a aussi amenée à être «la maman du camp».

La conjointe de Marc Dutil, président de Groupe Canam et fondateur de l'EEB, est persuadée qu'elle entendra parler de certains d'entre eux dans quelques années, alors occupés «à lancer des entreprises et à bâtir le Québec de demain».

Sandrine Veilleux, 15 ans, de Scott, pourrait être l'une d'elles. «Depuis que je suis toute jeune, je sais que je veux me lancer en affaires», dit celle dont le père exploite deux magasins IGA en Beauce. «J'ai adoré, ça va m'aider plus tard», souligne l'adolescente.

Éric-Alexandre Marleau, 17 ans, a aussi grandement apprécié son camp. «Ça me donne le goût d'entreprendre», dit le résident de Granby, qui avait été initié l'an dernier lors d'un cours offert à son école. L'étudiant, qui fait son entrée au cégep, avait créé une entreprise d'horloge murale personnalisée et avait mérité le prix de l'entrepreneur de l'année.

À la une

Inflation modérée: les actions plus fortes que les obligations?

EXPERT INVITÉ. Pourquoi abaisser le taux directeur s’il n’y a pas de récession en vue?

Les nouvelles du marché du jeudi 30 mai

Mis à jour à 08:39 | Refinitiv

L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITÉ • Le bénéfice de la Banque Royale du Canada ...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 30 mai

Mis à jour à 08:20 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales divisées avant des données sur l'inflation.